TV

C à Vous - Muriel Robin : "Je ne suis pas une bonne comédienne" (vidéo)

   / 5  
Muriel Robin :
1
Muriel Robin : "Je ne suis pas une bonne comédienne"
Muriel Robin
2
Muriel Robin
Muriel Robin
3
Muriel Robin
Muriel Robin
4
Muriel Robin
Muriel Robin
5
Muriel Robin

Muriel Robin était vendredi soir l’invitée d’Anne-Sophie Lapix pour parler de son prochain film, Les Malheurs de Sophie, dont la sortie est prévue le 20 avril prochain. Mais l'humoriste est surtout revenue avec sincérité sur sa carrière d'actrice et a expliqué avoir compris qu'elle n'était "pas une bonne comédienne".

Le 27 septembre dernier, Muriel Robin était sur le canapé rouge de Michel Drucker dans Vivement Dimanche. Et l’humoriste avait ému les téléspectateurs en évoquant, en larmes, son passé et plus particulièrement son envie de tout plaquer alors qu’elle était encore une jeune comédienne : "Je pensais que ce métier, je n’étais pas assez solide pour le faire. Ce n’est pas parce qu’on a l’air solide qu’on l’est. Moi-même je me suis trompée, mon physique m’a trompé. Moi la première je pensais que j’étais très solide, finalement avec les années passants je me suis rendue compte que moi aussi ça m’avait eu cette histoire".

"Un des plus gros chagrins de ma vie de ne pas avoir fait de cinéma"

Présente vendredi soir sur le plateau de C à Vous pour présenter son dernier film, Les Malheurs de Sophie, dont la sortie est prévue le 20 avril, Muriel Robin s’est confiée avec honnêteté sur l’absence de reconnaissance dont elle souffre : "Ca fait tellement douter que ce n’est plus un doute mais une certitude. J’ai pu me dire parfois que j’avais fait des progrès, que j’étais pas mal. Mais tout ça a foutu le camp et un jour je me suis dit ‘stop, si t’étais une si bonne comédienne, on t’aurait proposé des choses donc tu n’es pas une bonne comédienne, tu es une comédienne parmi d’autres et c’est plutôt les autres qu’on choisit’. C’était un des plus gros chagrins de ma vie de ne pas avoir fait de cinéma. Je pensais que ça allait être ma vie, j’en avais envie, j’en avais besoin et cette prise de conscience fait mal".

Réagissez à l'actu people