TV

C à vous : l'ancien patron du RAID crée la polémique avec des propos sur la violence policière (vidéo)

C à vous : l'ancien patron du RAID crée la polémique avec des propos sur la violence policière (vidéo)

Mardi 30 avril dans "C à vous", l'ancien patron du RAID Jean-Michel Fauvergue a créé la polémique en évoquant une ancienne affaire de violences policières. Une séquence qui fait scandale à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Jean-Michel Fauvergue avait beaucoup de choses à dire hier soir sur le plateau de "C à vous". Et pour cause : l'ancien patron du RAID faisait non seulement partie de l'équipe d'intervention au Bataclan le 13 novembre 2015, mais il a aussi participé à de nombreuses manifestations. Un avis éclairé sur la question des violences lors des derniers mois de manifestation qu'il n'a pas manqué de livrer, annoncant dès hier une journée très violente ce mercredi dans les rues de la capitale et un grand danger pour les forces de l'ordre, en raison notamment de l'arrivée de nombreux black blocs. Ce qui s'est confirmé dès les premières heures de manifestation. Mais il est également revenu sur une autre affaire bien plus ancienne : celle de Malik Oussekine.

"Bien sûr qu’il ne faut pas oublier Malik Oussekine, je suis à 100 % d’accord avec ça !"

Cet étudiant de 22 ans avait été tabassé à mort par les forces de l'ordre lors d'une manifestation le 6 décembre 1986, entraînant de grands changements au sein de la police. "Depuis très longtemps en province les forces de l'ordre vont au contact, Paris commence à faire de la même manière. Et effectivement, Paris a été empêché de ça par l'affaire Malik Oussekine. Il faut l'oublier maintenant" a déclaré celui qui est désormais député LaRem sur le plateau de "C à vous". Des propos qui ont déclenché une vive polémique, alors que les violences policières sont un sujet brûlant de l'actualité. La séquence a été vue plus de 400 000 fois sur Twitter, et Jean-Michel Fauvergue a été obligé de s'expliquer dans une interview au Parisien : "Bien sûr qu’il ne faut pas oublier Malik Oussekine, je suis à 100 % d’accord avec ça ! Ce garçon a été victime de violences policières, il a été pris pour cible par des policiers qui ont été condamnés pour ça, et c’est bien normal" a-t-il déclaré. "Il ne faut pas que les pouvoirs publics soient empêchés lors des manifestations actuelles de défendre les manifestants et les commerçants" a ajouté Jean-Michel Fauvergue.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people