TV

C à vous : l'ancien patron du RAID annonce un 1er mai dangereux pour les CRS (vidéo)

C à vous : l'ancien patron du RAID annonce un 1er mai dangereux pour les CRS (vidéo)

Mardi 30 avril dans "C à vous", l'ancien patron du RAID Jean-Michel Fauvergue a annoncé une journée de tous les dangers pour les forces de l'ordre le 1er mai, alors que de nombreux casseurs sont attendus dans la capitale. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

"Acte ultime : Paris, capitale de l'émeute". C'est ainsi qu'un groupe Facebook appelle à une manifestation violente demain dans la capitale française pour le 1er mai, traditionnelle jour férié pour la Fête du Travail. Plusieurs milliers de Gilets jaunes sont attendus à Paris pour cette journée de manifestation qui pourrait donc bien tourner à l'émeute, car de nombreux Black blocs sont également attendus. D'autant que cette journée marquera le premier anniversaire d'un 1er mai 2018 particulièrement violent, où avait notamment éclaté l'affaire Alexandre Benalla. Pour en parler, Anne-Elisabeth Lemoine recevait Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du RAID et désormais député LaRem sur le plateau de "C à vous". 

"Demain ça va être la journée de tous les dangers"

Jean-Michel Fauvergue a estimé que la journée serait très tendue et présenterait tous les dangers pour les forces de l'ordre : "Demain ça va être la journée de tous les dangers parce que les forces de l'ordre vont être confrontées à des défilés traditionnels et à des casseurs qui peuvent infiltrer les cortèges" estime-t-il. "A partir du moment où ils les intègrent c'est très difficile de les interpeller mais il y aura un dispositif important" ajoute-t-il avant de rendre hommage aux forces de l'ordre. Avant d'annoncer une nouveauté pour la manifestation de demain : "Sans doute des dispositifs d'interpellation dans la foule, ce qui est très dangereux pour les policiers, mais il va falloir le faire" a estimé l'ancien patron du RAID. Reste à savoir si les forces de l'ordre seront capables de calmer les ardeurs des Black blocs, qui ont pour objectif de créer l'émeute dans la capitale pour pouvoir casser.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people