TV

C à Vous : Jean Rochefort s'explique sur la fin de sa carrière

C à Vous : Jean Rochefort s'explique sur la fin de sa carrière

Pour la dernière émission de cette saison, Anne-Sophie Lapix recevait l’acteur Jean Rochefort et l’actrice Sandrine Kiberlain dans C à Vous sur France 5. L’acteur est de nouveau revenu sur sa déclaration faite à Europe 1 la semaine dernière, comme quoi il souhaitait mettre un terme à sa carrière.

La semaine dernière, l’acteur Jean Rochefort avait créé la surprise en annonçant sur Europe 1 sa décision de mettre un terme à sa carrière au cinéma : "Je vais épargner le public maintenant, je ne veux pas faire de film d'épouvante, donc, il vaut mieux arrêter", précisant ne plus vouloir "jouer un vieux pépé". Mais quelques jours après cette annonce choc, Jean Rochefort a finalement fait machine arrière, et a démenti avoir annoncé la fin de sa carrière au miro de BFMTV : "J'ai eu affaire à un vilain monsieur, qui m'a posé la question et je lui ai répondu, croyant avoir de l'humour : 'mais bien sûr !".

Jean Rochefort n’avait d’ailleurs pas mâché ses mots concernant le journaliste qui avait mené l’entretien sur Europe 1, le décrivant comme "une espèce d’espion atroce et tout petit".

"j’ai un futur un peu coincé"

Invité autour de la table d’Anne-Sophie Lapix, Jean Rochefort est revenu une nouvelle fois sur sa fausse annonce de fin de carrière : "C’est-à-dire que j’ai un futur un peu coincé. C’est bien le futur, enfin c’est peut-être un peu court. Alors je m’en amuse de ces questions, qu’est-ce que vous allez faire plus tard, ba, mourir, ou faire un film ou bouffer un setak(…) Je pensais avoir fait de l’humour sur Europe 1 parce que j’ai répondu ba oui bien sûr et je croyais qu’il allait rigoler et puis il a pris ça au premier degré".

Jean Rochefort a reçu de nombreux Césars au cours de sa carrière, dont celui du César d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Malgré tout, Jean Rochefort retire plus de fierté pour son mérite agricole : "Je suis le premier en Europe à avoir fait un transfert d’embryon donc on peut me respecter de ça. Maintenant ça se pratique dans le monde entier".  

Réagissez à l'actu people