TV

C à vous : Frédéric Lopez revient sur les raisons de son coming-out (vidéo)

C à vous : Frédéric Lopez revient sur les raisons de son coming-out (vidéo)

Le 7 novembre dernier, Frédéric Lopez faisait, sans crier gare, son coming-out à l’antenne dans son émission Mille et une vies. Bouleversé par le témoignage de son invité, l’animateur s’était décidé sur le moment à parler de son homosexualité. Invité de C à vous lundi soir, il est revenu "une dernière fois" sur ce moment très particulier. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Personne ne l’avait vu venir. Lundi 7 novembre dernier, Frédéric Lopez animait un nouveau numéro de Mille et une vies. Face à lui Pascal Pellegrino, auteur du livre Papa gay et venu témoigner de son expérience de père homosexuel. Et ce témoignage va bouleverser Frédéric Lopez. A tel point que l’animateur va se décider, sur le moment, à faire son coming-out : "Votre histoire, elle me touche particulièrement car j’ai vécu la même chose. Pendant très longtemps j‘ai eu peur de cette homosexualité que je ressentais et au fond aujourd’hui je suis quelqu’un qui accepte. Tout le monde le sait autour de moi. Je n’en ai jamais parlé publiquement et je n’en parlerai jamais d’ailleurs" avait-il alors expliqué.

"Je m'adresse à ces gamins qui ont peur d'être rejetés"

Invité lundi soir d’Anne-Sophie Lapix dans C à vous en compagnie de Mélanie Doutey pour faire la promo du dernier numéro de Rendez-vous en terre inconnue, Frédéric Lopez a de nouveau été interrogé sur cette grande révélation. Et s’il a, au début, été un peu récalcitrant à l’idée d’aborder encore une fois le sujet, il a finalement accepté de revenir sur les raisons et les circonstances de ce coming-out : "C’était un moment particulier. Si vous regardez bien l’émission, pendant 5 minutes je n’écoute pas la personne qui est en face de moi. Cette personne est en train de dire qu’elle le fait pour des gamins qui se suicident dans ce pays et c’est vrai que c’est la première cause de mortalité chez les adolescents. Je me suis posé la question pendant 5 minutes ‘Qu’est-ce qui m’empêche de le faire ?’ et je l’ai dit. (…) Je m’adresse à ces gamins qui ont peur d’être rejetés. Ca va peut-être éloigner des gens, en rapprocher d’autres, mais ceux qui se rapprochent sont encore plus proches et on se sent encore plus fort". Cette fois, c’était la dernière fois que Frédéric Lopez en parlait.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people