TV

C à vous : échanges tendus entre Jordan Bardella et Patrick Cohen (vidéo)

C à vous : échanges tendus entre Jordan Bardella et Patrick Cohen (vidéo)

Mardi 28 mai, Jordan Bardella était l'invité de "C à vous" sur France 5. La tête de liste du Rassemblement national aux européennes s'est vivement accroché avec Patrick Cohen en plateau. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Inviter un leader du Rassemblement national sur un plateau télévisé est souvent risqué. "C à vous" connaît d'ailleurs bien sa leçon, même si le clash est venu récemment du leader d'un autre parti d'opposition, Nicolas Dupont-Aignan, qui avait finalement été viré du plateau alors qu'il ne cessait de s'en prendre à Patrick Cohen. Le journaliste a de nouveau été pris pour cible par l'invité de ce mardi soir, le jeune nouveau leader de l'extrême droite Jordan Bardella. Tête de liste du Rassemblement national pour les élections européennes, il incarne aux côtés de Marine Le Pen le succès de la liste, arrivée en tête des élections dimanche dernier. Fort de ce succès, le jeune homme de seulement 23 ans s'est attaqué tête la première à Patrick Cohen, qui avait décidé de l'interroger sur les "amitiés" de son parti avec d'autres mouvements européens d'extrême droite.

"Pourquoi vous êtes méprisant ?"

"Arrêtez d'insulter les gens tout le temps. Il n'y a pas de groupes d'extrême droite, il y a ce qu'on appelle des souverainistes (...) Vous êtes méprisant, ça exaspère les français" a-t-il tout d'abord lancé. "Pourquoi vous êtes méprisant ? Vous vous comportez comme un petit inquisiteur et je ne trouve pas ça respectueux vis-à-vis des 5 millions de Français qui en l'occurrence ont glissé un bulletin Rassemblement national dans l'urne" a ajouté Jordan Bardella, qui a joué de son calme pour tenter de faire sortir Patrick Cohen de ses gonds, et n'a pas manqué de s'attaquer (comme le veut la tradition du RN) au parti pris du service public : "Ce qui est insupportable avec vous, c'est que vous oubliez que vous êtes journaliste sur le service public, que vous êtes payé avec l'impôt des Français, y compris de l'impôt de ceux qui ont voté pour moi".

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people