TV

C à vous : Donald Trump rêve d'un impeachment selon Ulysse Gosset (vidéo)

C à vous : Donald Trump rêve d'un impeachment selon Ulysse Gosset (vidéo)

Mercredi 25 septembre, l'éditorialiste Ulysse Gosset a évoqué dans "C à vous" la procédure d'impeachment lancée contre Donald Trump aux États-Unis. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

La situation se tend outre-Atlantique pour Donald Trump : le président le plus controversé de l'histoire des États-Unis est en effet accusé d'avoir demandé à l'Ukraine d'enquêter sur Joe Biden, son principal opposant pour les prochaines élections présidentielles. Une révélation qui ternit encore un peu plus son mandat, mais qui pourrait bien lui coûter très cher : la dirigeante du groupe démocrate au Parlement, Nancy Pelosi, a annoncé l'ouverture d'une procédure d'impeachment (destitution) à l'encontre du président des États-Unis. Une première depuis Bill Clinton et l'affaire Monica Lewinski.

"Il rêve de ça parce que ça va alimenter la campagne pendant des mois"

Pourtant selon l'éditorialiste Ulysse Gosset, cette procédure serait souhaitée par Donald Trump. Ce dernier espère en effet en profiter pour se faire encore un peu plus passer pour "une victime" et ainsi gagner des points dans la course à la présidentielle. "C'est une procédure très longue, très complexe, et qui n'a aucune chance d'aboutir réellement" commence l'éditorialiste. La procédure passera en effet par le Sénat, qui est majoritairement contrôlé par les Républicains, qui protègeront donc leur président. "Il rêve de ça parce que ça va alimenter la campagne pendant des mois et des mois et il va jouer les victimes et il va dire 'vous voyez on veut m'abattre mais je suis là pour vous défendre'" explique-t-il. Car malgré tout, Donald Trump est "en difficulté" dans l'opinion publique aux États-Unis, et aura besoin d'un coup de pouce pour remporter les prochaines élections. Pour rappel, la seule procédure d'impeachment à avoir abouti était à l'encontre de Richard Nixon après le scandale du Watergate.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people