TV

C à Vous – Attentats de Paris : Un médecin raconte l’enfer du Bataclan

C à Vous – Attentats de Paris : Un médecin raconte l’enfer du Bataclan

La semaine dernière, les attentats de Paris ont bouleversé les Français mais aussi le monde entier. En à peine quelques heures, plusieurs lieux de Paris et de sa banlieue ont été la cible de terroristes, dont notamment le Bataclan. Invité dans l’émission C à Vous, un médecin de la BRI a témoigné de l’enfer qu’il a vécu au moment de rentrer dans la salle de spectacle. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping vous en dit plus.

La semaine dernière, la France a été victime d’attaques terroristes en plein cœur de Paris. Après des explosions à côté du Stade de France, les terroristes s’en sont pris à des passants dans des cafés et dans des restaurants mais également aux personnes présentes dans le Bataclan. Au moins 130 personnes décédées sont à déplorer et plus de 350 blessés ont été recensés. Au total, six lieux parisiens ont été la cible de l’Etat islamique, dont la mythique salle de concert du Bataclan. Le 13 novembre dernier se déroulait un concert du groupe de rock Eagles of the Death Metal. Alors que les terroristes ont fait irruption en plein live, trois des terroristes ont pris en otage une grande partie de la foule.

"C’est une scène de massacre, une scène d’exécution"

Invité dans l’émission C à vous sur France 5, Denis Safran médecin en chef de la BRI, est revenu sur l’enfer du Bataclan. Le médecin est entré dans l’enceinte du bâtiment alors que les terroristes étaient encore présents à l’intérieur pour porter secours aux personnes présentes. L’homme a ainsi raconté ce qu’il a vu : "Moi je ne dirais pas que c’est l’enfer de Dante parce que je ne fais pas de comparaison en tout cas ce qu’on voit c’est une scène de massacre, une scène d’exécution. Il y a les morts sur le côté, il y a toutes ces personnes allongées dans cette fosse certains criant d’autres faisant signe avec le bras qu’on vienne les secourir, clairement il s’est passé quelque chose d’extrêmement grave et vu le nombre de morts qu’on appréhende d’emblée on en déduit qu’il y a également des blessés et peut-être même en plus grand nombre".         

Réagissez à l'actu people