TV

C à Vous - Attentats de Paris : Le patron de la Casa Nostra dément avoir vendu la vidéo de l'attaque et poursuit Canal+

C à Vous - Attentats de Paris : Le patron de la Casa Nostra dément avoir vendu la vidéo de l'attaque et poursuit Canal+

Moins d’une semaine après les attentats de Paris, le Daily Mail publiait une vidéo des attaques terroristes filmées depuis le restaurant Casa Nostra. Le Petit Journal révélait alors que c’était le patron de l’établissement qui avait lui-même vendu les images pour la somme de 50 000 euros. Après une énorme polémique, celui-ci est venu se défendre sur le plateau de C à Vous ce mardi.

Jeudi 19 novembre, moins d’une semaine après les attentats de Paris, Non Stop Zapping vous expliquait que le Daily Mail avait mis en ligne sur son site Internet une vidéo des attaques terroristes filmée depuis le restaurant Casa Nostra, dans le XIe arrondissement de Paris. Quelques jours plus tard, le 23 novembre, Yann Barthès diffusait dans Le Petit Journal un sujet sur les coulisses de l’obtention de cette vidéo. Ce reportage affirmait que c’était le patron du restaurant lui-même qui avait vendu les images moyennant 50 000 euros. Résultat, un immense scandale éclatait, les médias et l’opinion publiquement reprochant évidemment au patron de la Casa Nostra d’avoir gagné de l’argent sur le dos de la mort de dizaines d’innocents.

"Je n'ai pas été témoin de cette transaction"

Et ce mardi, Dimitri Mohamadi, le patron du restaurant, est enfin sorti du silence dans lequel il s’était muré. Il était l’invité d’Anne-Sophie Lapix dans C à Vous, sur France 5, avec son avocat Jeffrey Schinazi. Et le restaurateur a catégoriquement démenti être à l’origine de la vente des images de la Casa Nostra : "C’est un ami proche (qui négocie avec les journalistes, ndlr). Je n’ai pas été témoin de cette transaction. Je ne suis au courant de rien du tout. Les images ont été truquées. Je n’ai rien à voir avec ça" a-t-il affirmé. Son avocat a par ailleurs indiqué qu’une action en justice allait être mené contre Canal+ après la diffusion du sujet de Canal+ présentant son client comme le responsable de cette vente : "Mon client reproche à Canal+ d’avoir souscrit une présentation totalement fausse et tronquée des événements. Et d’avoir utilisé un film qui ne restitue pas la réalité de ce qu’il s’est passé. Ce qui est  extraordinaire, c’est que dans une affaire aussi grave un journaliste prestigieux comme Yann Barthès puisse accorder autant d’importance à un pseudo journaliste dont personne ne sait exactement d’où il provient".

Réagissez à l'actu people