TV

BTP : pour Jean-Marie Le Pen il n'y a pas de casseurs d'extrême droite chez les Gilets jaunes (vidéo)

BTP : pour Jean-Marie Le Pen il n'y a pas de casseurs d'extrême droite chez les Gilets jaunes (vidéo)

Jeudi 28 mars dans "Balance ton post", Jean-Marie Le Pen répondait aux questions de Cyril Hanouna en interview. L'ancien président du Front national a estimé qu'il n'y avait pas de casseurs d'extrême droite au sein des Gilets jaunes, comme annoncé par les autorités. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Cyril Hanouna avait promis de l'exceptionnel hier soir dans "Balance ton post", il a tenu parole : l'animateur est parti à la rencontre de Jean-Marie Le Pen chez lui en compagnie d'Éric Naulleau et de Karim Zeribi pour une interview exclusive. L'ancien président du Front national, mis sur la touche par sa fille Marine qui a fini par totalement l'exclure, est revenu sur l'actualité politique et sociale en France. Et il était difficile de ne pas évoquer le mouvement des Gilets jaunes, qui paralysent la capitale et plusieurs grandes villes françaises chaque samedi. Mais il est souvent difficile d'avoir une discussion franche avec l'ancien candidat à l'élection présidentielle. 

"Il n'existe aucun mouvement radical d'extrême droite"

Jean-Marie Le Pen n'a pas voulu admettre qu'une frange du Front national se mêlait aux manifestants pour casser et affronter les forces de l'ordre, comme les autorités ne cessent de le répéter chaque weekend. Après avoir mis en cause les "gens de l'extrême gauche", il a assuré qu'il n'y avait "pas de gens de l'extrême droite". Même quand Cyril Hanouna lui précise que même les Gilets jaunes accusent des personnes de l'extrême droite d'avoir intégré le mouvement, Jean-Marie Le Pen nie : "Je n'y crois pas du tout, il n'existe aucun mouvement radical d'extrême droite. En tous les cas je n'en connais pas, et si vous en connaissez donnez le nom" a-t-il répondu, en justifiant sa façon de penser par un rappel que les casseurs visent les représentations du capitalisme, suivant donc la ligne directrice de l'extrême gauche. 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people