TV

Bertrand Cantat : Le juge qui l’a libéré prend sa défense dans Quotidien (Vidéo)

Bertrand Cantat : Le juge qui l’a libéré prend sa défense dans Quotidien (Vidéo)

Sur le plateau de "Quotidien" ce mercredi 21 mars, Philippe Laflaquière, le juge d’application des peines qui a libéré Bertrand Cantat, a pris la défense du chanteur au nom du droit à la réinsertion. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Bertrand Cantat a-t-il le droit à la réinsertion ? C’est la question qui divise les Français depuis plusieurs semaines. Après avoir annoncé une tournée de festivals pour l'été 2017, le chanteur a été pris à partie le 13 mars dernier par des manifestants qui lui ont reproché son retour médiatique. Condamné en 2003 à huit ans de prison pour le meurtre de Marie Trintignant, le chanteur est devenu persona non grata. Pourtant, il y en a un qui ne cesse de prendre sa défense, c’est le juge Philippe Laflaquière. A l’origine de sa libération conditionnelle en 2007, ce dernier a déploré de constater que quoique Bertrand Cantat fasse, l’opinion publique était contre lui. Pourtant le juge l’affirme : "Aujourd’hui, Bertrand Cantat n’a plus de comptes à rendre à la Justice". N'en déplaise à ses détracteurs, qui estiment que l'ex-membre de Noir Désir devrait être interdit de scène. 

Par Lana Muller

Réagissez à l'actu people