TV

Bernard Pivot voudrait être un sous-vêtement d'Angelina Jolie (vidéo)

Bernard Pivot voudrait être un sous-vêtement d'Angelina Jolie (vidéo)

Bernard Pivot, journaliste et animateur de télévision et de radio, était l'invité de Thé ou Café samedi matin sur France 2. Il s'est prêté au jeu de l'interview coquine, en dévoilant qu'il rêverait d'être un sous-vêtement d'Angelina Jolie. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Angelina Jolie est un fantasme pour toute la gente masculine depuis bien des années. La sulfureuse actrice, interprète notamment de Lara Croft dans les films "Tomb Raider", est depuis les années 90 considérée comme l'une des plus belles femmes de la planète. D'autant plus depuis septembre 2016 et sa séparation avec Brad Pitt, l'un des divorces les plus médiatisés de l'histoire. Les deux acteurs formaient en effet l'un des couples les plus glamours de la planète, obtenant même le surnom de "Brangelina" dans la presse people. Avec leurs 6 enfants et leur grande maison dans le sud de la France, les deux acteurs ont rendu fous de jalousie la plupart des couples de ce monde tant leur union semblait parfaite, jusqu'à ce coup d'éclat de septembre dernier. Faisant à nouveau de l'actrice l'une des femmes les plus désirées de la planète.

"Si vous étiez un dessous affriolant, à qui vous aimeriez appartenir ?"

Preuve en est samedi matin dans l'émission Thé ou Café sur France 2, qui recevait Bernard Pivot. Le journaliste et animateur, qui avait déjà réalisé le fantasme de Léa Salamé dans Stupéfiant! le mois dernier, s'est d'ailleurs prêté au jeu des questions coquines. Et lorsque l'animatrice lui a demandé "si vous étiez un dessous affriolant, à qui vous aimeriez appartenir ?". Et Bernard Pivot avait visiblement en tête l'actrice américaine : "Oh je sais pas. Angelina Jolie voilà" a répondu le journaliste. Pas sûr pour autant qu'il ait la chance de rencontrer Angelina Jolie dans sa vie... et encore moins de devenir l'un de ses sous-vêtements. Mais très beau fantasme que celui de Bernard Pivot.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people