TV

Beaujolais nouveau : Fortement alcoolisé, il reprend un tube d’Eddy Mitchell et c’est fantastique (vidéo)

Beaujolais nouveau : Fortement alcoolisé, il reprend un tube d’Eddy Mitchell et c’est fantastique (vidéo)

La Nouvelle Edition s’est rendue mercredi soir dans un bar parisien pour la soirée de lancement du Beaujolais nouveau. Sur place, l’équipe de C8 a assisté à la reprise la plus mythique de l’histoire de ‘Pas de boogie woogie’ d’Eddy Mitchell. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

L’alcool est dangereux pour la santé mais il permet tout de même d’assister à des scènes fantastiques. Monsieur Poulpe a d’ailleurs flairé le bon filon en lançant l’an dernier ses Recettes Pompettes, une émission de cuisine au cours de laquelle ses invités boivent plus que de raison. Voir beaucoup plus que de raison comme Antoine de Caunes : "J'étais bourré comme un coing. Je suis rentré à mon domicile en taxi, je riais à tout ce que disait le chauffeur. J'ai essayé de me coucher, mais c'était encore pire. Les 36 heures qui ont suivi ont été délicates, il y avait une sorte de brouillard cotonneux. Au total, j'ai bu une vingtaine de vodkas le ventre vide" avait confié l’ancien animateur du Grand Journal à L’Express.

Boogie woogie version Beaujolais nouveau

Et mercredi soir, c’était le grand lancement du traditionnel Beaujolais nouveau. Cette fois-ci, c’est La Nouvelle Edition de C8 qui avait flairé le bon filon en passant la soirée dans un bar de Paris. Un bar où, après quelques verres, l’ambiance était très, très spéciale. Têtes de cochon, danses légèrement ridicules et surtout reprise absolument mythique de ‘Pas de boogie woogie’ d’Eddy Mitchell par le patron de l’établissement. Affublé d’un nez de cochon, celui-ci a tenté tant bien que mal d’articuler mais rien n’y a fait. Résultat, c’est un charabia totalement incompréhensible qui est sorti de sa bouche. Juste magique.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people