TV

Balance ton post : le Gilet jaune Jérôme Rodrigues se filme dès qu'il sort, par peur des contrôles (Vidéo)

Balance ton post : le Gilet jaune Jérôme Rodrigues se filme dès qu'il sort, par peur des contrôles (Vidéo)

Le Gilet jaune Jérôme Rodrigues était l'invité de "Balance ton post" ce jeudi 11 septembre. Il est arrivé avec une GoPro fixée sur l'abdomen. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Ce jeudi 10 septembre, "Balance ton post" faisait son retour sur sa case hebdomadaire habituelle. Et l'ambiance était au rendez-vous ! Cyril Hanouna dans la première partie de l'émission a dû intervenir à plusieurs reprises pour calmer les esprits. D'abord après l'intervention très agitée d'un spectateur qui accusait Jimmy Mohamed d'être un imposteur puis il a demandé à Patrick Bellier de quitter le plateau, ce dernier ayant fait une quenelle. En deuxième partie de soirée animée par Eric Naulleau, c'est le Gilet jaune Jérôme Rodrigues qui était présent sur le plateau pour aborder le thème suivant : "Croyez-vous au retour des gilets jaunes ?"

"C'est mon garde-fou"

Barbe longue et t-shirt noir, celui qui a perdu l'usage d'un œil après un tir de Flash-Ball est arrivé avec une GoPro fixée sur l'abdomen. Le leader des Gilets jaunes affirme que s'il s'est fixé une caméra sur lui, c'est parce qu'il a peur des contrôles de police. "Je me suis équipé d'une caméra, tous les jours que dieu fasse de la peur du contrôle d'identité", affirme-t-il. Il explique avoir été contrôlé 6 fois en deux heures et écopé d'une amende de 135 euros. "Aujourd'hui, ça (Ndlr : la caméra), c'est mon garde-fou", ajoute l'intéressé qui dénonce un acharnement à son égard. Il se dit victime de menaces de mort, auxquelles il répond par des menaces de mort "et je me suis retrouvé au commissariat". Des propos qui contrastent avec ceux tenus sur le plateau de "C à Vous" un an plus tôt, où il affirmait justement ne pas avoir reçu de menaces de mort.

Le mouvement des Gilets jaunes a appelé à manifester ce samedi 12 septembre.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people