TV

Balance ton post : Jean-Luc Mélenchon explique pourquoi il a demandé l'absence d'Eric Naulleau (vidéo)

Balance ton post : Jean-Luc Mélenchon explique pourquoi il a demandé l'absence d'Eric Naulleau (vidéo)

Avant de venir dans Balance ton post ce 11 février, Jean-Luc Mélenchon à ce qu'Eric Naulleau soit absent du plateau. Il s'est expliqué face à Cyril Hanouna. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Jean-Luc Mélenchon a posé ses conditions pour venir dans Balance ton post ce 11 février. Invité pour la première fois dans l'émission de Cyril Hanouna, le leader de la France Insoumise a créé la polémique avant même la diffusion en direct, en demandant à ce que le chroniqueur Eric Naulleau ne soit pas présent sur le plateau. Avant de débattre avec les chroniqueurs et invité, Jean-Luc Mélenchon s'est expliqué sur cette condition face à Cyril Hanouna. "Ce que je ne veux plus faire c'est que je ne veux plus être dans des traquenards. Vous savez, des failles qui n'ont aucun sens. Et Monsieur Naulleau, c'est son droit, est systématiquement extrêmement agressif contre moi et même injurieux. Il a le droit. Il fait ce qu'il veut, il dit ce qu'il veut. Mais j'avais pas envie d'avoir sur le plateau une espèce de charge haineuse comme ça", a-t-il débuté.

"J'AVAIS PAS ENVIE D'AVOIR UN ACCROCHAGE"

"Vous le savez comme moi, vous êtes un être de sensation aussi. Même s'il y a dix personnes, s'il y en a une qui est comme ça, vous le sentez. Et ça perturbe. Puis j'avais pas envie d'avoir un accrochage avec lui sur un mode personnel. Supposez qu'il m'ait agressé en disant 'vous êtes le Fuhrer' comme il l'a dit une fois de moi", a poursuivi Jean-Luc Mélenchon qui ne désirait pas avoir d’altercation personnelle. "Je voulais pas ça. C'est tout, ça va pas plus loin que ça. Mais je ne veux plus participer à des empoignades et à des traquenards. Que des gens soient en désaccord complet avec moi et même me secouent, bon... !", a-t-il conclu. Pour autant, les débats ont tout de même été houleux comme l'avait prévenu l'animateur : "C'est ce qu'il va se passer ce soir. Il y a plein de gens qui sont en désaccord avec vous".

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people