TV

Balance ton post : Cyril Hanouna dévoile les images du salut nazi (vidéo)

Balance ton post : Cyril Hanouna dévoile les images du salut nazi (vidéo)

Pour dénoncer le salut nazi réalisé par Patrick Bellier dans "Balance ton post", les images de ce geste inadmissible ont été dévoilées sur le compte Twitter de TPMP ce lundi 14 septembre. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Cyril Hanouna a décidé de dévoiler les images du geste inacceptable du pneumologue Patrick Bellier dans "Balance ton post" le jeudi 10 septembre. Lors d'un débat animé sur le port du masque avec des militants anti-masques en plateau, le pneumologue opposé à cette mesure sanitaire, a réalisé en plein direct un salut nazi sans que les invités ne sans n'aperçoivent. Seulement, ce geste n'a pas échappé à un homme du public qui a alors fermement dénoncé Patrick Bellier. Cyril Hanouna a donc ordonné à l'invité de quitter le plateau.  Seulement, ce dernier a ensuite démenti son geste auprès du Club Mediapart : "Je n'ai jamais fait de 'quenelle' et si j'ai quitté le plateau c'est uniquement car je n'arrivais pas à en placer une". "J'ai levé le bras droit à un moment donné car mon biceps a été déchiré en 2015, je suis obligé de soutenir mon bras (...) et oui je l'ai tendu car il était fatigué après cinq heures de voiture pour aller dans cette émission", s'est-il justifié. 

Le jeune homme qui a dénoncé Patrick Bellier a reçu des menaces de mort

Mais les images disent bien le contraire de la version du pneumologue. Pour dénoncer cet acte, elles ont été montrées ce lundi 14 septembre sur le compte Twitter de TPMP. Venu témoigner dans l'émission, Andreas qui avait alerté sur ce geste avec colère, a déploré les conséquences de sa prise de parole. "J'ai reçu pas mal de messages de haine, et des menaces de mort. On m'a dit que j'étais une balance...", a-t-il assuré. "D'ailleurs, j'aurais aimé que la DILCRAH, Délégation Interministérielle en charge de l'Antisémitisme, m'apporte un minimum de soutien. Car j'ai fait ça, on me traite de collabo... Je veux expliquer aux gens que c'est tout l'inverse, j'ai voulu dénoncer un acte antisémite. Que la personne soit antisémite, ou non, ce geste, il n'avait pas à le faire. C'est banalisé alors que ça reste un geste atroce", a-t-il dénoncé. 

 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people