TV

Attentats du 13 novembre : François Hollande se fait invectiver par des riverains du Bataclan (Vidéo)

Attentats du 13 novembre : François Hollande se fait invectiver par des riverains du Bataclan (Vidéo)

Mardi soir, "France 2" a diffusé un reportage exceptionnel de son émission "Cellule de crise". Baptisé "13 novembre : quand la France vacille", ce documentaire retrace cette nuit d’horreur. Sur les images, le téléspectateur a pu voir également l’arrivée de François Hollande a proximité du Bataclan quelques heures après le drame. Lui et ses ministres Bernard Cazeneuve et Manuel Valls se font d'ailleurs invectiver par les riverains comme vous pouvez le voir sur Non Stop Zapping.

Le 27 novembre 2015, soit quelques jours après les terribles attentats du 13 novembre, François Hollande a rendu hommage aux 130 victimes, dans la cour de l'hôtel des Invalides, lors d’un hommage national. "Malgré les larmes, cette génération est aujourd'hui devenue le visage de la France", a-t-il déclaré.  "Vendredi 13 novembre, ce jour que nous n'oublierons jamais, la France a été frappée lâchement. Dans un acte de guerre organisé de loin et froidement exécuté, une horde d'assassins a tué 130 des nôtres et en a blessé des centaines au nom d'une cause folle et d'un Dieu trahi", a déclaré François Hollande. "Cent trente noms, 130 vies arrachées, 130 destins fauchés, 130 rires que l'on n'entendra plus, 130 voix qui, à jamais, se sont tues. (...) C'est parce qu'ils étaient la France qu'ils ont été abattus, c'est parce qu'ils étaient la liberté qu'ils ont été massacrés."

"C’est une honte !"

Et d’ajouter : "Je salue cette génération nouvelle. Elle a été frappée. Elle n'est pas effrayée. Elle est lucide et entreprenante, à l'image des innocents dont nous portons le deuil. Elle saura faire preuve de grandeur." Mais au soir du 13 novembre 2015, après avoir quitté le Stade de France et après avoir fait une première allocution devant les Français, François Hollande a décidé de se rendre à proximité du Bataclan. Accompagné de ses ministres, Bernard Cazeneuve et Manuel Valls, le président a voulu se rendre au plus près de la salle de concert. C’est alors, comme l’a diffusée mardi soir l’émission de "France 2" "Cellule de crise : "13 novembre : quand la France vacille", des riverains du Bataclan invectivent François Hollande et Bernard Cazeneuve comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. "C’est une honte", peut-on entendre. 

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people