TV

Attentats du 13 novembre : Brahim Abdeslam se fait sauter, deux hommes tentent le réanimer (Vidéo)

Attentats du 13 novembre : Brahim Abdeslam se fait sauter, deux hommes tentent le réanimer (Vidéo)

Mardi soir, "France 2" diffusait son magazine "Cellule de crise" baptisé : "13 novembre : quand la France vacille". Et dans ce documentaire qui retrace le parcours sanglant des terroristes, vous avez pu voir des images chocs de Brahim Abdeslam dans le bar "Le Comptoir Voltaire" avant d’activer sa ceinture explosive. Puis, dans la confusion deux hommes ont tenté de le réanimer en lui faisant un massage cardiaque. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alors que le France s’apprête à célébrer le triste anniversaire des un an des attentats du 13 novembre, France 2 diffusait une reportage exceptionnelle mardi soir. Baptisé "Cellule de crise : "13 novembre : quand la France vacille", il a fait replonger le téléspectateur dans cette nuit d’horreur en retraçant le parcours des terroristes du Stade de France, des terrasses et du Bataclan. Malgré l’absence de collaboration du ministère de l’Intérieur, les journalistes Mickaël Guedj et Caroline Benarrosh ont réussi à obtenir les témoignages de membres du Raid, de la BAC et même de la DGSI. De plus, ils ont également pu se procurer les conversations radio des policiers durant cette soirée. 

Des images terrifiantes...

Si ces écoutes montrent la grande confusion des services de police et de secours, elles mettent en avant également le courage de certains policiers. Grâce à des images de reconstitution en 3D, le téléspectateur est plongé dans l’enfer de ces événements. Le reportage jongle aussi avec des images réalisées par des caméras de vidéosurveillance et des vidéos amateurs. D’ailleurs, le téléspectateur a pu voir des images de Brahim Abdeslam dans le bar "Le Comptoir Voltaire" avant de se faire sauter. Puis, sur une vidéo amateur, alors que la confusion règne, deux hommes tente de le réanimer avant d’apercevoir une partie de sa ceinture explosive. Des images terrifiantes...

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people