TV

Attentats de Paris - LPJ : Le témoignage plein d'humour de deux rescapées du Bataclan (vidéo)

Attentats de Paris - LPJ : Le témoignage plein d'humour de deux rescapées du Bataclan (vidéo)

Rescapées de l'attaque terroriste du Bataclan le 13 novembre dernier, Maureen (28 ans) et Caroline (29 ans) ont exprimé avec un certain humour leur intention de se rendre au concert des Eagles of Death Metal le 16 février à l'Olympia. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur Non Stop Zapping.

Il y un peu plus de deux mois, Paris et Saint-Denis étaient frappés par des attentats qui ont causé la mort de 130 personnes, en plus de centaines de blessés. C'est dans la salle de spectacle du Bataclan que les terroristes ont fait le plus de victimes alors que le groupe californien Eagles of Death Metal donnaît un concert devant une salle comble. Quelques jours après, les membres du groupe avaient témoigné de l'horreur. "Plusieurs personnes se sont cachées dans notre loge et les tueurs ont réussi à y entrer et à tous les tuer, à l'exception d'un gosse qui s'était caché sous ma veste en cuir. Les gens faisaient semblant d'être morts et avaient tellement peur. Une des raisons pour lesquelles tant de gens ont été tués, c'est parce qu'ils ne voulaient pas abandonner leurs amis. Il y a eu tellement de gens qui se sont mis devant d'autres."

De retour à Paris pour accompagner U2 à Bercy début décembre, ils s'étaient recueillis devant le Bataclan, comme Barack Obama et tant d'autres avant eux. La semaine dernière, l'un des vigiles de la salle avait témoigné pour la première fois. Responsable de la sécurité du Bataclan, il a ouvert plusieurs issues de secours afin que le public pris au piège puisse s'échapper. "Je me suis retrouvé bloqué en plein milieu de mon chemin, en plein milieu de la fosse, j'ai dû m'allonger parce que les trois terroristes étaient déjà à l'intérieur en train de tirer avec vraiment des rafales de tirs fournis (…) Quand j'ai vu qu'ils commençaient à recharger leurs armes, qu'il y avait un flottement, qu'il n'y avait plus de tirs, à ce moment-là je me suis levé et j'ai crié 'Venez, sortez vite par-là." De nombreux rescapés, comme ceux qui ont récemment repris un des titres du groupe, lui doivent sans doute la vie sauve.

"30 Balles pour un concert de 40 minutes, ça fait cher"

Ce lundi 17 janvier, Le Petit Journal a suivi deux rescapées - Maureen, 28 ans, et Caroline, 29 ans - qui comptent bien se rendre à l'Olympia le 16 février prochain pour le retour à Paris des Eagles of Death Metal. "On espère pouvoir y aller parce qu'on a bien envie de finir ce concert, parce que 30 balles pour un concert de 40 minutes ça fait un peu cher quand même (rires). On essaye de garder l'humour là-dessus, ça nous tient debout c'est important", dit l'une alors que l'autre poursuit : "On a très envie d'y aller parce que symboliquement c'est très important de finir le concert par contre, mais je pense que dix minutes avant on ne fera pas les fières."

Réagissez à l'actu people