TV

Attentats de Paris – Le Tube : Jean-Luc Lemoine traumatisé, revient sur les événements

Attentats de Paris – Le Tube : Jean-Luc Lemoine traumatisé, revient sur les événements

Une semaine après les attentats de Paris, les témoignages des rescapés ont ému la France entière et le reste du monde. Invité dans Le Tube ce samedi 21 novembre, Jean-Luc Lemoine est revenu sur les événements tragiques qui ont eu lieu alors qu’il était en plein spectacle à côté du Bataclan. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Le 13 novembre dernier, 129 personnes ont été victimes des attentats de Paris. Ces attaques, traumatisante pour la France, ont été relayées partout dans le monde. Une semaine après, les hommages ne cessent de se multiplier et les célébrités sont sorties du silence pour faire passer des messages de paix et d’amour sur les réseaux sociaux. Ce samedi 21 novembre, c’est Jacques Higelin qui est sorti du silence sur France 2 dans l’émission Thé ou Café. Le chanteur, très ému, a fait savoir comment il se sentait : "Pas terrible mais en même temps il faut apporter le soutien avec les familles, avec les amis, avec tous ceux qui entouraient les victimes". Jacques Higelin a ensuite poussé un coup de gueule contre les terroristes : "Et puis moi j’ai de la révolte et de la colère. Parce que c’est moche ce qu’ils ont fait, c’est sale, ce n’est pas humain et ce n’est pas digne de l’Humanité. Et en plus quand tu vois les visages c’est que des jeunes ils sont beau quoi".

"On se rend compte qu’on est passé à côté de quelque chose"

Pour un nouveau numéro du Tube, Ophélie Meunier présentait une spéciale attentats de Paris et recevait Bruce Toussaint, Patrick Cohen et Jean-Luc Lemoine. Ce dernier était en plein spectacle le soir des attaques, et n’a pas compris tout de suite que Paris était la cible de terroristes : "C’est très bizarre, pour être très franc, moi j’ai reçu pas mal de messages pendant cette soirée parce que on était vraiment au cœur, on était cloitré dans le théâtre jusque très tard dans la nuit. Nous on était abasourdis, il y avait des chiffres qui tombaient on n'y croyait pas, moi quand j’ai fini mon spectacle et qu’on m’a dit qu’il y avait des tirs dans le quartier on s’est dit c’est un règlement de compte et on espère qu’il n’y a pas de victimes et puis quand on nous a dit qu’il y avait déjà 7 victimes ça nous paraissait aberrant et puis les chiffres tombaient et on était sonnés tous". Après le constat que Paris était bien attaqué, Jean-Luc Lemoine et les spectateurs sont restés enfermés pour se protéger : "on était tous enfermés ensemble, il y avait 500 personnes dans le théâtre et c’est assez surréaliste il  y a une espèce de solidarité c’était un moment très étrange mais je crois que en ce qui me concerne j’ai réalisé, le traumatisme est arrivé après c’est-à-dire que là on se rend compte qu’on est passé à côté de quelque chose".      

Réagissez à l'actu people