TV

Attentats de Paris - La vidéo de la Casa Nostra vendue au Daily Mail, l'incroyable reportage du Petit Journal

Attentats de Paris - La vidéo de la Casa Nostra vendue au Daily Mail, l'incroyable reportage du Petit Journal

Moins d'une semaine après les attentats de Paris, le Daily Mail publiait en exclusivité sur son site internet une vidéo de l'attaque du restaurant Casa Nostra. Ce lundi 23 novembre, le journaliste Djaffer Ait Aoudia est venu révélé sur le plateau du Petit Journal de Yann Barthès que le gérant de la pizzeria a lui-même vendu les images provenant des caméras de surveillance de l'établissement pour la coquette somme de 50 000 euros, comme vous pouvez le (re)découvrir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Il y a quelques jours, jeudi 19 novembre, Non Stop Zapping vous expliquait que le Daily Mail avait publié sur son site internet la vidéo de l'attaque de la pizzeria Casa Nostra lors des attentats du vendredi 13 novembre. Ces images ont été filmées par les caméras de surveillance de l'établissement situé rue de la Fontaine au Roi dans le 11ème arrondissement. On y découvre l'un des terroristes en train de tirer des rafales de kalachnikov. Des clients présents en terrasse rentre dans l'établissement pour se cacher, c'est la panique. Puis, l'auteur de l'attaque s'arrête : il a pointé son arme sur la tête d'une jeune femme mais la kalachnikov s'est enrayée et il s'en va.

"Ca a démarré à 12 000 euros et c'est allé très loin..."

Ce lundi 23 novembre, Yann Barthès a diffusé dans Le Petit Journal les coulisses de l'obtention de la vidéo par le Daily Mail. Les téléspectateurs ont ainsi pu apprendre que ces images ont été vendues par le patron de la Casa Nostra lui-même et pour la rondelette somme de 50 000 euros. C'est ce qu'a dévoilé dans l'émission de Canal+, Djaffer Ait Aoudia, un journaliste qui faisait un reportage sur la pizzeria qui a assisté à la transaction et l'a filmée en caméra cachée. "C'était le lendemain de l'attentat précisément [...] Là on voit débarquer des journalistes anglais qui étaient en train de marchander les images. Ca a démarré à 12 000 euros et c'est allé très loin..." raconte-t-il avant d'ajouter "Il n'y a pas d'autre journaliste qui a récupéré les images. Il y avait d'autres journalistes qui tournaient, qui faisaient le portrait du patron puisque le restaurant avait été la cible d'un des attentats. En revanche j'ai vu les policiers débarquer, visionner les images qui sont des preuves effectivement importantes dans l'enquête."

La somme était tellement importante que les journalistes du Daily Mail ont eu du mal à tout réunir. Une fois les 50 000 euros donnés au gérant de la Casa Nostra et les images données aux journalistes , le disque dur contenant la vidéo a été détruit. "Ils l'ont détruit à coups de matraque sur le sol, simplement. C'était la garantie que le Daily Mail pouvait avoir l'exclusivité sur les images parce qu'on ne pouvait pas signer de contrat officiellement" explique Djaffer Ait Aoudia.  Ce dernier explique pourquoi il a tenu à témoigner de cette vente dans Le Petit Journal : "Nous traversons une période très douloureuse et puis le contexte est trop difficile. On peut acheter des images, on a vu des journalistes le faire mais on est dans un contexte de terrorisme. Je pense qu'il va falloir réfléchir deux fois avant de diffuser ce genre d'images"

 

 

Réagissez à l'actu people