TV

Attentats de Bruxelles : Un chauffeur de taxi mène la police à la planque des terroristes (Vidéo)

Attentats de Bruxelles : Un chauffeur de taxi mène la police à la planque des terroristes (Vidéo)

Il est 8h30 ce mardi 22 mars, quand une importante explosion retentit dans l'enceinte de l'aéroport belge de Zaventem. Une heure plus tard, c'est dans la station de métro Maelbeek que l'horreur frappe de nouveau. Alors que les terroristes se sont rendus à l'aéroport en taxi, c'est ce fameux chauffeur qui a permis aux policiers de trouver assez rapidement la planque des auteurs de ces attentats. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Seulement quatre mois après les attentats de Paris survenus le 13 novembre dernier, la ville de Bruxelles a été elle aussi victime de morbides attaques. En effet, ce mardi 22 mars il est huit heures et demi, lorsqu'une explosion retentit dans l'enceinte de l'aéroport de Zaventem. Tout juste une heure après, c'est la station de Maelbeek qui explose. Le bilan de ces attaques est lourd, puisqu'une trentaine de personnes seraient décédées et plus d'une centaines seraient grièvement blessées.

Et si les forces de l'ordre ont réussi à avancer très vite dans cette nouvelle affaire de terrorisme, c'est notamment grâce à un appel téléphonique totalement insolite. En effet, alors que la photo des trois terroristes à l'aéroport était diffusée en masse à la télévision, un chauffeur de taxi a contacté la police.

Une planque à Schaerbeek !

Ce dernier est formel, c'est bien lui qui a amené ces trois hommes à l'aéroport. Cependant, ce dernier est surpris des images de ces hommes, qui n'ont pas autant de bagage que lors de leur voyage en taxi. Rapidement mis au courant, les policiers ont donc pu retrouver une autre bombe dans l'enceinte de l'aéroport, cette dernière n'avait pas explosé.

Mais plus important, grâce à ce fameux coup de fil, les policiers belges ont pu retracer le point de départ des terroristes, et ainsi retrouver leur planque. Cette dernière se trouve à Schaerbeek. Dans cette planque, les policiers ont d'ailleurs trouvé une autre bombe, que les terroristes faute de place dans le taxi, n'avait pas pu emmener avec eux.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people