TV

Attentats de Bruxelles - Mad Mag : Amélie Neten en larmes sur le plateau (Vidéo)

Attentats de Bruxelles - Mad Mag : Amélie Neten en larmes sur le plateau (Vidéo)

Mardi, quelques heures après les terribles attentats qui ont touché Bruxelles, Ayem Nour et les chroniqueurs du "Mad Mag" de "NRJ 12" ont tenu à rendre hommage aux victimes. Et Amélie Neten, qui est originaire de Belgique, est apparue très attristée sur le plateau. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Mardi, tout au long de la journée, les différents programmes de divertissement français sont bien évidemment revenus sur les terribles attentats de Bruxelles. Ainsi dans le "Grand 8", Elisabeth Bost a avoué avoir très peur. "Moi j'ai peur (…) Et bien peut-être qu'ils ont gagné (les terroristes, ndlr) mais moi ma priorité c'est de garder ma famille en sécurité. Ils ont gagné et bien tant pis ! (...) Moi je n'arrive pas à me dire : 'Je n'ai pas peur' et à faire comme-ci de rien n'était. Ce n'est plus vrai aujourd'hui". Le soir dans "TPMP", Cyril Hanouna a lui voulu rendre hommage au peuple belge. "On a une très grosse pensée pour tous les Belges qui nous regardent, on leur fait d’énormes bisous, on est avec eux à fond. On sait que l’on a plein de Belges qui nous regardent tous les soirs, on va essayer de se changer les idées dans "Touche Pas à Mon Poste" (…) Cette émission elle est pour la Belgique ce soir, on pense très fort à eux, aux familles des victimes, aux Belges qui vivent dans l’angoisse actuellement. Les chéris on ne vous le dit pas assez, mais on vous aime fort".

"J’ai les larmes aux yeux et je pense à eux"

Un peu plus tôt, c’était le chroniqeur du "Mad Mag", Martial, qui a tenu à soutenir en chanson la Blegique. "Bruxelles ma belle reste debout ! Des pensées pour ne pas vivre à genoux ! Paris, ta soeur qui t'aime, déploie ses ailes et vole vers vous. Paris, Bruxelles unies envers et contre tout... Bruxelles, ma belle !", a-t-il chanté. Une prestation qui a été applaudie sur les réseaux sociaux. En début de programme, Amélie Neten, qui est originaire de Liège, a fondu en larmes. "J'ai envie de rigoler et pas de pleurer. Là, j'ai les larmes aux yeux et je pense à eux", a-t-elle déclaré.

Réagissez à l'actu people