TV

Attentat à Nice : Christian Estrosi s’en prend violemment au gouvernement (vidéo)

   / 4  
Attentat à Nice : Christian Estrosi s’en prend violemment au gouvernement
1
Attentat à Nice : Christian Estrosi s’en prend violemment au gouvernement
La tristesse de Christian Estrosi
2
La tristesse de Christian Estrosi
Christian Estrosi en colère contre le gouvernement
3
Christian Estrosi en colère contre le gouvernement
Christian Estrosi exige des explications au gouvernement
4
Christian Estrosi exige des explications au gouvernement

Jeudi soir, à Nice, un camion a foncé dans la foule présente sur la Promenade des Anglais et a tué 84 personnes. Le Président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi, lui, a très vite pris le gouvernement à partie en exigeant des explications. Non Stop Zapping vous dévoile la colère de l’ancien maire de Nice !

Le jeudi 14 juillet au soir, à Nice, peu après la fin du feu d’artifice, un camion a foncé dans la foule présente sur le Promenade des Anglais et a provoqué un véritable massacre. Plus d’une centaine de personnes ont été violemment percuté par le camion qui roulait de plus en plus vite au milieu des gens. Mais si le conducteur du camion a ensuite été abattu par les forces de l’ordre, au lendemain du drame, 84 personnes ont été tuées et 18 personnes se trouvent en état d’"urgence absolue". Si l’heure est à la tristesse et au recueillement, Christian Estrosi, Président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et ancien maire de Nice, na pas pu s’empêcher de s’insurger contre le gouvernement.

Christian Estrosi exige des explications AU gouvernement

Juste après l’attentat à Nice, Christian Estrosi, ancien maire de Nice, n’a pas pu cacher son malheur : "L'enfant de Nice que je suis vis sans doute les heures les plus dures de son existence dans le cadre des responsabilités publiques qui sont les miennes." Mais malgré cela, le Président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a été obligé de se poser certaines questions : "Comment est-il possible qu'un jour de 14-juillet, alors qu'il y a des milliers de personnes sur la promenade des Anglais, un camion puisse pénétrer dans ces conditions ? Pourquoi y a-t-il nombre de policiers dont je ne parviens pas à avoir de la part des services de l'Etat le calcul exact par rapport aux demandes que nous formulons depuis des semaines sur les renforts dont nous avons besoin ?". En colère contre le gouvernement, Christian Estrosi exige des explications de ce dernier : "J'attends du gouvernement de nous dire que toutes les mesures ont été prises pour qu'il n'y ait pas de récidive".

Par Paul Vanderhaegen

Réagissez à l'actu people