TV

Arthur - VTEP : Non Stop Zapping vous dévoile les coulisses du tournage (Exclu)

Arthur - VTEP : Non Stop Zapping vous dévoile les coulisses du tournage (Exclu)
(c) Capture d'écran TF1

Vendredi 19 mai, Non Stop Zapping a décidé d’aller rendre visite à Arthur et à ses équipes de l’émission "Vendredi Tout Est Permis". En effet, l’animateur de "TF1" enregistrait une série de numéros de "VTEP". On vous dévoile les coulisses.

Depuis le 16 décembre 2011, Arthur occupe les fins de semaine des téléspectateurs avec son émission, devenue culte, "Vendredi Tout Est Permis". Le principe du programme est de réunir six à huit personnalités afin de les soumettre à des épreuves plus loufoques les unes que les autres. Et à l’occasion d’une série de tournages de "VTEP", qui s’est déroulée le mercredi 17 mai et vendredi 19 mai aux Studios du Lendit à la Plaine Saint-Denis, Non Stop Zapping a décidé de se mettre dans la peau d’un membre du public. Pour cela, nous avons donc décidé d’assister à l’émission tournée le vendredi 17 mai à partir de 11h. Après avoir fait la queue pendant quelques minutes, nous avons décliné notre identité à l’entrée du studio. Nous avons ensuite, comme pour toutes les émissions télé, laissé nos vestes, téléphones portables ou encore porte-monnaie aux vestiaires. Impossible donc de s’amuser à prendre photos et selfies à l’intérieur du studio. Et si l’envie de braver cette interdiction vous prend, des agents de sécurité vous attendent à l’entrée du plateau pour effectuer une fouille.

Arthur et sa relation avec le public

Une fois toutes ces étapes derrière nous, un membre de la production nous place dans le public. Après quelques minutes à se rendre compte que le plateau fait vraiment beaucoup plus petit qu’à la télévision, le chauffeur de salle rentre en piste. Pour éviter que l’on s’endorme sur nos sièges "pas très confortables", il multiplie les blagues et met à l’aise le public. Il donne également quelques consignes sur les applaudissements et cris à exécuter durant le tournage des séquences. Mais ce que tout le monde attend, c’est bien évidemment l’arrivée d’Arthur et des invités. Et justement, concernant l’animateur, si on peut comprendre que tourner quatre émissions dans la journée est un gros travail, il fait le strict minimum dans sa relation avec le public. Un bonjour, deux trois explications et puis c’est tout. Dès que la caméra est braquée sur lui, les sourires et la bonne humeur sont au rendez-vous. Sinon, c’est discussion avec la production de "VTEP", relecture des fiches et mise au point avec ses équipes. Et le ton dans ce cas-là n’est pas souvent très cordial. Concernant les invités (Karine Ferri, Bruno Guillon, Elodie Gossuin, Artus, Tony Saint Laurent, Gérémy Crédeville et Ben H) ils jouent vraiment le jeu comme vous pouvez le voir sur vos écrans. Artus n’a d’ailleurs pas hésité à se rendre dans le public durant les pauses pendant que Karine Ferri tirait dès qu’elle le pouvait sur sa cigarette électronique. Seul petit bémol pour les fans, les invités retournent directement en loges après la fin de l’émission. On imagine que cela est fait pour limiter les temps d’attente entre les tournages.

Artus provoque la gêne d’Arthur

Enfin, sur le programme en lui-même, nous avons relevé quelques séquences qui pourront faire le buzz si elles sont diffusées. Ainsi, lors du nouveau jeu intitulé "Radio VTEP", Artus et Gérémy Crédeville ont dû mimer une émission pour sourds et muets. Et le résultat est plutôt gênant pour être honnête. Pas sûr que cela fasse rire les associations. Sinon, toujours durant ce jeu, Artus a fait une allusion à la pédophilie dans le milieu de l’église qui a provoqué le fou rire du public et la gêne d’Arthur. Enfin, Bruno Guillon s’est pris certainement le vent de l’année par Karine Ferri. Mais cela, vous pourrez le découvrir dans les prochaines semaines sur "TF1".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people