TV

Arrêt d’OFNI : Bertrand Chameroy tient W9 pour responsable (vidéo)

Arrêt d’OFNI : Bertrand Chameroy tient W9 pour responsable (vidéo)

Nouveau rebondissement dans l’affaire "OFNI" ! Bertrand Chameroy a officiellement annoncé la fin de son émission "OFNI" dans "Télé Star". Après seulement un an à l’antenne, Bertrand Chameroy tient la chaîne pour responsable. Explications à retrouver sur Non Stop Zapping.

Souvenez-vous, en mars 2016 Bertrand Chameroy annonçait son départ de "TPMP" à la surprise générale. Dans la foulée, l’ancien chroniqueur de Cyril Hanouna s’est envolé pour "W9" où il est passé aux commandes d’une nouvelle émission intitulée "OFNI, l’info retournée" en septembre. Dès ses débuts, le programme n’avait pas vraiment été encensé par la critique, Gilles Verdez n’avait d’ailleurs pas caché son désamour pour ce nouveau programme qu’il jugeait être "un vrai bordel". Bertrand Chameroy avait très vite répondu aux critiques et a souvent dû démentir les rumeurs qui donnaient l’arrêt imminent d’"OFNI". Si la première fois fut en direct au téléphone avec Cyril Hanouna, la seconde fut récemment par voie de presse.

Bertrand Chameroy incrimine W9

 

Mais cette fois, nouveau rebondissement : Bertrand Chameroy a choisi de lever le voile et d’officialiser l’arrêt du programme dans les colonnes de "Télé Star". S’il reconnait les mauvaises audiences, le jeune animateur a aussi quelques regrets quant à la façon dont "W9" a géré la programmation de l’émission. Selon Bertrand Chameroy, la chaîne est en partie responsable de cet échec : "Je referme la saison avec un goût amer. Je suis persuadé que l’échec d’OFNI aurait pu être évité. Je n’ai pas compris pourquoi l’émission n’est pas restée sur la case de deuxième partie de soirée le mardi. Il me semble que la chaine a voulu aller trop vite en imposant des changements éditoriaux avant Noël, et de grille en début d’année" a-t-il estimé. Pour rappel, "W9" avait fait le choix de diffuser l’émission hebdomadaire en prime-time le dimanche soir au printemps 2017. 

Réagissez à l'actu people