TV

Alain Delon : "Largué" par Nicolas Sarkozy, il votera Alain Juppé à la primaire de droite (vidéo)

   / 5  
Alain Delon confie avoir été
1
Alain Delon confie avoir été "largué" par Nicolas Sarkozy
Léa Salamé présentait mercredi soir la première de Stupéfiant sur France 2
2
Léa Salamé présentait mercredi soir la première de Stupéfiant sur France 2
L'ex-chroniqueuse d'ONPC a longuement interviewé Alain Delon
3
L'ex-chroniqueuse d'ONPC a longuement interviewé Alain Delon
Alain Delon a notamment confié qu'il voterait pour Alain Juppé à la primaire de droite
4
Alain Delon a notamment confié qu'il voterait pour Alain Juppé à la primaire de droite
Ancien proche de Nicolas Sarkozy, Alain Delon a révélé avoir été 'largué' par l'ex-président
5
Ancien proche de Nicolas Sarkozy, Alain Delon a révélé avoir été 'largué' par l'ex-président

Léa Salamé présentait mercredi soir la première de sa nouvelle émission, Stupéfiant, diffusée sur France 2 en deuxième partie de soirée. Pour ce premier numéro, l’ex-chroniqueuse d’On n’est pas couché s’est entretenue avec un Alain Delon visiblement rancunier vis-à-vis de Nicolas Sarkozy. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alain Delon et la politique, c’est une longue histoire. Ancien proche de Nicolas Sarkozy, ami de longue date de Jean-Marie Le Pen et soutien de Christine Boutin en 2014 aux élections européennes, le mythique acteur a accordé un long entretien à Léa Salamé pour la première de Stupéfiant. Diffusé mercredi soir en deuxième partie de soirée sur France 2, le nouveau magazine de l’ex-chroniqueuse d’On n’est pas couché a connu des débuts difficiles avec seulement 644 000 téléspectateurs. Pourtant avec Alain Delon, Léa Salamé tenait a priori un invité attrayant.

"Il m'a largué, je n'existe plus à ses yeux"

Le comédien n’a d’ailleurs pas manqué de faire quelques révélations au moment d’aborder les élections présidentielles de 2017. Interrogé par Léa Salamé sur son vote à la primaire de droite, Alain Delon, pourtant ancien proche de Nicolas Sarkozy, a confié que c’est à Alain Juppé qu’irait son vote : "Fillon tout le monde sait qu’il n’est plus là, Sarkozy a ses chances mais je voterai Juppé". Et alors que Léa Salamé lui rappelait son amitié avec Nicolas Sarkozy, Alain Delon s’est expliqué : "C’est lui qui m’a quitté, ce n’est pas moi. Il m’a largué, je n’existe plus à ses yeux donc qu’est-ce que vous voulez que je fasse ? Que j’aille le chercher en rampant ? Tout ça parce qu’un jour, encore un coup de la presse, ils ont fait allusion à moi et au Front National. Depuis je n’ai plus jamais entendu parler de lui". 

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people