TV

Affaire Théo : Alexandre, lui aussi violé par un policier, témoigne (vidéo)

Affaire Théo : Alexandre, lui aussi violé par un policier, témoigne (vidéo)

Alexandre, lui aussi violé à la matraque par un policier à Drancy, a à nouveau témoigné de son agression sur I-Télé ce lundi matin. Le jeune homme se dit traumatisé et vivre un cauchemar. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Il avait déjà témoigné dans "La Nouvelle Edition" de Daphné Bürki le 14 février dernier : Alexandre, 29 ans, raconte avoir été lui aussi été violé avec une matraque par des policiers, en 2015 à Drancy. Le jeune homme est revenu pour I-Télé sur les lieux du drame, le parking du commissariat de Drancy. Selon lui, les caméras présentes sur le parking devraient valider sa plainte. Sauf que les bandes vidéo n'ont jamais été délivrées à la justice, qui doit rendre son verdict ce lundi dans l'affaire. Alexandre raconte avoir été traîné de force jusqu'à une voiture de police par deux agents, menotté et le pantalon baissé. "D'un coup, j'ai senti un truc dans mes fesses. J'ai hurlé, je me suis allongé sur la banquette et j'ai pleuré" raconte-t-il. Bilan : une fissure anale de 1,5cm et 10 d'incapacité de travail. Un affreux récit pour le jeune homme qui reste clairement traumatisé par cette journée.

Un déferlement de violence si la justice acquitte les policiers ?

Alexandre habite en effet à seulement quelques mètres du commissariat de Drancy et croise régulièrement les policiers, y compris celui qui l'a violé et ceux qui l'ont tenu par les épaules durant l'acte. Le policier incriminé nie toujours l'intention de viol et estime que "la matraque a dérapé". Un geste inqualifiable et une affaire qui va continuer d'attiser les tensions, surtout si la justice acquitte les agents incriminés : les banlieues sont en colère et manifestent violemment depuis le viol de Théo, demandant la fin des violences policières que vivent quotidiennement les jeunes des zones sensibles.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people