TV

Affaire Hapsatou Sy : Éric Dupond-Moretti a déposé plainte contre Éric Zemmour (vidéo)

Affaire Hapsatou Sy : Éric Dupond-Moretti a déposé plainte contre Éric Zemmour (vidéo)
(c) capture d'écran France 5

Éric Dupond-Moretti était l'invité de "C à vous" mercredi 24 octobre. L'avocat pénaliste est revenu sur l'affaire opposant Hapsatou Sy, sa cliente, à Eric Zemmour. Il a annoncé avoir porté plainte contre ce dernier, et pense qu'il devrait être mis en examen. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Éric Dupond-Moretti n'était pas là pour faire de la figuration ce mercredi sur le plateau de "C à vous". L'avocat pénaliste, connu pour prendre les cas les plus indéfendables de la justice, sort un nouveau livre sur l'affaire Georges Tron. Mais ce n'était pas la seule actualité sur laquelle il était invité à réagir. Il a notamment tenu des propos polémiques sur le harcèlement de rue, estimant que l'Etat ne devait pas sanctionner judiciairement les siffleurs dans la rue. Éric Dupond-Moretti est également revenu sur l'affaire qui oppose Hapsatou Sy à Eric Zemmour. Le mois dernier, le polémiste avait insulté le choix du prénom de la chroniqueuse sur le plateau de Thierry Ardisson, entraînant une énorme polémique et le départ de la jeune femme, qui est aujourd'hui la cliente de l'avocat.

La plainte est recevable

Il a confirmé avoir déposé une plainte en compagnie d'Hapsatou Sy et a justifié le moyen d'obtention des images (la coiffeuse d'Hapsatou Sy avait filmé l'écran dans sa loge). "Il y avait du public. Cela constitue le public au sens de la loi, il n'y a aucune ambiguïté là-dessus" estime l'avocat. Il a ensuite expliqué pourquoi l'affaire avait de grandes chances d'aboutir à une mise en examen d'Eric Zemmour, en prenant un exemple assez étonnant : "J'ai eu la curiosité d'aller regarder le nom des militaires français qui étaient morts pour la France. Il y a des prénoms qui selon monsieur Zemmour sont des insultes à la France" estime Éric Dupond-Moretti. La justice n'a pas encore officiellement déclaré une mise en examen pour le moment, mais l'affaire est loin d'être finie.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people