TV

Affaire Grégory : Murielle Bolle, en larmes, clame son innocence (Vidéo)

Affaire Grégory : Murielle Bolle, en larmes, clame son innocence (Vidéo)

Pour la première fois devant des caméras, Murielle Bolle s’est exprimée sur l’affaire Grégory. Témoin clé de cette affaire, Murielle Bolle a tenu à clamer son innocence lors d’un entretien pour TF1 et LCI. Des images à découvrir sur Non Stop Zapping.

Murielle Bolle a décidé de sortir du silence. Après une interview auprès de nos confrères du Parisien, Murielle Bolle a accepté de se livrer devant les caméras de TF1 et de LCI ce dimanche 4 novembre à l’occasion de la sortie de son livre "Briser le silence". Plus de trente ans après le début de l’affaire Grégory, Murielle Bolle a de nouveau assuré que son oncle était innocent dans la mort du petit garçon : "Je l’ai dit et je le répète : le jour de la mort de Grégory, je suis sortie du collège comme d’habitude, j’ai pris le bus comme d’habitude. je me suis arrêtée chez la tante Louisette où étaient Bernard et son fils Sébastien. J’espère qu’on va enfin me croire : la justice, les parents de Grégory et l’opinion publique à laquelle j’ai été jetée en pâture".

"Si je savais la vérité, il y a longtemps que je l'aurais dite"

Encore très touchée par cette affaire, Murielle Bolle, qui avait 15 ans au moment des faits, a rapidement fondu en larmes en clamant son innocence : "Si je savais la vérité, il y a longtemps que je l'aurais dite. On ne peut pas cacher une telle horreur, un crime sur un enfant. Je suis maman, mamie maintenant, donc je comprends. Comme j'ai dit, si ça pouvait m'arracher le cœur, si c'était Bernard, je l'aurais dit mais il était là quand je suis rentrée de l'école. Si je n’avais pas eu peur de la pression des gendarmes, de leurs menaces, et que je n’avais pas dit ce que j’avais dit, peut-être qu’il serait encore vivant. Ce poids ne me quittera jamais".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people