TV

Affaire conclue : Souffrant du dos, Julien Cohen demande conseil à une vendeuse (vidéo)

Affaire conclue : Souffrant du dos, Julien Cohen demande conseil à une vendeuse (vidéo)

Ce mercredi 3 juillet dans "Affaire conclue" diffusé sur France 2, Julien Cohen a subi les moqueries de ses camarades alors qu'il tournait l'émission avec un sérieux mal de dos. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Julien Cohen reste professionnel, coûte que coûte. Malgré son intense mal de dos, le passionné d'objets d'art s'est rendu sur le tournage d'un nouveau numéro de l'émission "Affaire conclue" diffusé ce mercredi 3 juillet sur France 2. Presque paralysé à cause de la douleur, l'antiquaire a tout de même pris sur lui pendant le défilé de vendeurs. C'est alors qu'une jeune femme originaire d'Angers et prénommée Constance s'approche des acheteurs pour leur présenter son adorable collection de miniatures. Si Julien Cohen a beaucoup apprécié la délicatesse de ces petits objets, il a avant tout été très intéressé par la vendeuse. Expliquant avoir "Décidé de prolonger un petit peu les études", la jolie brune précise faire actuellement des "études de médecine qui sont assez longues". De quoi interpeller Julien Cohen, qui déclare : "Mais vous allez pouvoir faire quelque chose pour moi aujourd'hui Constance", avant de prendre son courage à deux mains pour se lever et la rejoindre.

"On va enfin s'en débarrasser !"

"Je vous explique. Si je suis un peu en apnée, c'est parce que je souffre énormément du dos", poursuit l'homme d'affaires en prenant la jeune femme par l'épaule. "Alors qu'est-ce qu'on peut faire pour mon petit dos ?", demande Julien Cohen alors que la concernée lui recommande aussitôt de prendre un antidouleur. Pendant quelques secondes, les deux interlocuteurs partent dans une discussion parallèle. Amusés par la situation, les autres acheteurs commencent à en plaisanter. "On va enfin s'en débarrasser", lance Caroline Margeridon, encouragée par sa collègue. Lorsque l'équipe du programme apprend que Constance souhaite se spécialiser dans la psychiatrie, les railleries fusent de nouveau. Une chose est sûre, Julien Cohen a beaucoup de second degré et ne se laisse pas intimider une seule seconde par la répartie de ses confrères.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people