TV

6 à la maison : Elisabeth Quin témoigne sur son combat contre la cécité (vidéo)

6 à la maison : Elisabeth Quin témoigne sur son combat contre la cécité (vidéo)

Sur le plateau de 6 à la maison ce 26 novembre, Elisabeth Quin, animatrice de 28 Minutes sur Arte, a évoqué son combat contre sa perte progressive de la vue à cause de sa maladie. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

En janvier 2019, la journaliste Elisabeth Quin a publié son livre "La nuit se lève" où elle a révélé être atteinte d'un double glaucome. Face à cette maladie, la présentatrice du magazine d'actualité 28 Minutes sur Arte, se bat contre la cécité. Invitée dans 6 à la maison ce 26 novembre pour évoquer sa maladie dégénérative du nerf optique, Elisabeth Quin a confié lutter "pour le moment" avec des traitements qui fonctionnent. Malgré l'angoisse de perdre progressivement la vue et de ne plus pouvoir "contempler" ou lire, la journaliste a assuré : "Je n’ai pas besoin d’apprendre le braille, il n’en est pas question".

"Il y a des choses que je ne peux plus faire"

"Cette perspective qui évidemment est profondément dramatique, de la perte d'un sens, qui est le sens majeur, le sens royal : la vue. Qu'est-ce qui se passe si vous vous dites, la maladie que je porte, qui est en moi, peut à terme entraîner ma cécité ? Très loin dans les années bien sûr, pas tout de suite mais... Que se passe-t-il ? Comment adopter cette idée ?", a-t-elle confié avant d'être interrogée par l'humoriste Mathieu Madenian sur l'état de sa vue actuelle. "Oui ça va car je me soigne, je suis suivie par plusieurs ophtalmo, je mets des collyres deux fois par jour et j'ai une hygiène de vie et j'essaye d'exercer une sorte d'hygiène mentale ou spirituelle qui met à distance l'angoisse qui me submergerait sinon. Mais pour l'instant ça va, je vois toujours. Il y a des choses que je ne peux plus faire mais je peux toujours travailler, je peux vous voir et fonctionner à peu près", a rassuré Elisabeth Quin avant d'alerter sur "cette maladie qui est une maladie silencieuse, qui ne se déclenche pas comme toutes les maladies où vous avez quelque chose et que vous courrez chez le médecin parce que vous avez un symptôme. Elle n'est pas asymptomatique, mais vous pouvez avoir un glaucome et ne pas le savoir et quand vous le savez, c'est trop tard". 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people