TV

50 mn inside - Pamela Anderson vire un journaliste pour ses chaussures en peau de crocodile ! (Vidéo)

50 mn inside - Pamela Anderson vire un journaliste pour ses chaussures en peau de crocodile ! (Vidéo)

En déplacement à Paris cette semaine, Pamela Anderson a enchaîné les interviews, prises de parole et arpenté avec la plus grande élégance les plateaux de télévision. Le but ? Sensibiliser le public français à la cause animale en défendant la proposition de loi contre le gavage des oies. Interrogée par "50 mn inside", la sulfureuse blonde d’"Alerte à Malibu" a accordé quelques minutes aux journalistes de TF1. Seulement, Pamela Anderson ne s’attendait pas à ce que le journaliste en question porte des chaussures en peau de crocodile et de python. Non Stop Zapping vous propose de (re)découvrir la séquence ici !

Depuis le début de la semaine, Pamela Anderson fait plus que jamais parler d’elle dans l’hexagone. Et pour cause, la belle blonde était en déplacement à Paris. Au programme, de nombreuses interviews dans la presse et à la télévision française. Sur le plateau de "C à vous" par exemple, l’actrice de la série "Alerte à Malibu" s’est montrée très gênée par la chronique de Matthieu Noël. Puis, invitée dans "Le Grand 8", Pamela Anderson n’a pas tarit d’éloge à l’égard d’une chroniqueuse, repérée par la bimbo grâce à sa poitrine. Mais c’est surtout à l’Assemblée nationale que Pamela Anderson était très attendue. A tel point que la venue de l’actrice a provoqué une véritable cohue.

Pamela Anderson : "s'il vous plaît, virez-le"

Et cette fois-ci, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu pour la bimbo. Interrogée par un journaliste de "50 mn inside", Pamela Anderson a une nouvelle fois évoqué la cause qu’elle défend avec ténacité, celle des animaux. Le journaliste a décidé de porter des chaussures en peau de crocodile et de python, prétextant qu’il s’agit d'un cadeau offert pour son anniversaire. "Joyeux anniversaire", lui lâche Pamela Anderson avant de faire mine d’appeler la sécurité. Évidemment, le dialogue était sur le ton de l’humour. "S’il vous plaît, virez-le", dit-elle tout sourire avant de reprendre son sérieux : "Vous savez, les Américains ont aussi du chemin à faire. Moi je parcours la planète et je crois que chaque pays a quelque chose dont il peut avoir honte en termes de cruauté animale."

Réagissez à l'actu people