TV

50 Mn Inside : Justin Bieber se confie "Avant je n'étais pas heureux"

50 Mn Inside : Justin Bieber se confie "Avant je n'étais pas heureux"

De passage à Paris la semaine dernière pour promouvoir son dernier single, Justin Bieber a assuré sa promo en passant par NRJ mais aussi au Grand Journal sur Canal +. Le jeune chanteur s’est également confié au micro de Nikos Aliagas pour 50 Minutes Inside, en racontant cinq dates qui ont marqué sa vie. Non Stop Zapping vous en dit plus

Star adulée dans le monde entier, Justin Bieber a affolé ses fans français en débarquant dans la capitale pour promouvoir son nouveau single, "What do you mean". De passage dans tous les médias, c’est finalement Nikos Aliagas qui a eu le privilège de poser directement des questions au jeune chanteur pour l’émission 50 Minutes Inside. Justin Bieber a ainsi fait un bilan de sa carrière en évoquant les cinq dates qui l’ont marqué : "Je crois que je suis juste plus mûr, j’ai plus d’expérience. Aujourd’hui je sais exactement où j’en suis et ce que je veux faire de ma vie. J’adore tellement ce que je fais, être sur scène est ce que je préfère. J’ai l’impression d’être libre, d’être moi-même. Je me sens juste bien".

"Je crois que j’ai souffert"

Ayant commencé très jeune, Justin Bieber a vu son nombre de fans se multiplier tous les ans. Des fans, qui le suivent depuis ses débuts et qui ont grandi en même temps que lui : "Comme vous le savez j’ai commencé très jeune. Mes fans ont commencé à me suivre quand j’étais gamin, aujourd’hui je suis adulte, ils sont adultes on a grandi ensemble et ça c’est vraiment cool. Et il y a la nouvelle génération, c’est drôle parce que ces fans ne me connaissaient pas à mes débuts. Alors ils apprennent à me connaitre, ils ont raté cette période de ma vie ou j’ai fait des choses répréhensibles. Et tant mieux du coup, il garde le meilleur de moi, le bon côté de Justin".

Et cette période difficile dont parle Justin Bieber a  commencé il y a quelques années. Alcool, violence et drogue, Justin Bieber s’est depuis repenti mais il n’oublie pas pour autant : "Je crois que j'ai souffert. J'avais vraiment l'impression d'être comme une marionnette, que les gens me contrôlaient, que je n'avais pas d'identité propre. Je crois qu’avant je n’étais pas heureux, je savais que la vie ne se réduisait pas à ce que je pouvais vivre. Cet énorme succès que j’ai connu si tôt dans vie. J’ai ressenti le besoin de prendre du recul. Ça a complétement changé ma vie". Aujourd’hui plus sage, Justin Bieber s’apprête à sortir son cinquième album.
 

Réagissez à l'actu people