TV

50 min Inside : Iris Mittenaere en larmes en évoquant les moqueries sur son physique (Vidéo)

50 min Inside : Iris Mittenaere en larmes en évoquant les moqueries sur son physique (Vidéo)

Ce samedi 8 juillet, Iris Mittenaere a répondu aux questions de Nikos Aliagas dans "50 min Inside" sur "TF1". Et la jeune femme, élue Miss Univers en janvier dernier, a évoqué sa jeunesse. Et visiblement, Iris Mittenaere a mal vécu les moqueries dont elle été la cible. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

En janvier dernier à Manille aux Philippines, Iris Mittenaere est devenue la nouvelle Miss Univers. Alors qu’elle vit aujourd’hui à New York, dans un luxueux appartement avec vue sur Central Park, la jeune femme fait des allers-retours avec la France. Cette semaine, elle était d’ailleurs à Paris à l’occasion de la Fashion Week. Iris Mittenaere a notamment défilé pour le créateur français Jean-Paul Gaultier. L’ancienne Miss France a enflammé le catwalk. Et ce samedi 8 juillet, l’émission de "TF1", "50 min Inside", diffusait une interview d’Iris Mittenaere avec Nikos Aliagas. Si elle revenue sur son sacre à Miss Univers, elle a aussi évoqué sa jeunesse. Et visiblement, cette période de sa vie a marqué la reine de beauté.

Iris Mittenaere se confie sur sa jeunesse difficile

A la question : "Vous étiez bien dans votre corps quand vous étiez adolescente ?", Iris Mittenaere a répondu : "Pas du tout, j'étais très très maigre, j'ai subi beaucoup de moqueries" avant de fondre en larmes." Mais elle a tenu à faire passer un message. "Je pense que c'est une belle revanche. On peut avoir des moqueries et passer au-dessus de ça. On peut être un peu spéciale, ne pas être tout à fait dans la norme, ça nous apporte quelque chose. Et moi ça m'a apporté une force, chaque jour j'ai de plus en plus confiance en moi. Et c'est peut-être ça qui nous rend beau finalement (…) C'est pour ça que j'ai envie de dire à toutes les jeunes filles de s'aimer. Parce qu'on ne peut pas être parfaite. Moi, je ne suis pas parfaite."

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people