TV

2ème étoile : les Bleus reviennent sur l'épisode de l'extincteur au Mondial 2018 (vidéo)

2ème étoile : les Bleus reviennent sur l'épisode de l'extincteur au Mondial 2018 (vidéo)

Mercredi 2 janvier, TF1 diffusait le documentaire "2ème étoile" consacré au sacre des Bleus cet été. Les joueurs et le staff de l'équipe de France sont revenus sur l'épisode de l'extincteur dans l'hôtel en Russie. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

C'est une année qui fera date dans l'histoire de l'équipe de France. 20 ans plus tard, les Bleus sont redevenus champions du monde en allant remporter la reine des compétitions en Russie. Hier soir, TF1 ravissait les fans en diffusant un nouveau documentaire sur les coulisses de cette victoire. On apprenait notamment qu'Adil Rami avait fait une énorme bourde de géographie face à la présidente de la Croatie, venue les féliciter dans leur vestiaire juste après leur victoire en finale (4-2 contre la Croatie). Mais ce ne fut pas la seule bêtise du défenseur de l'Olympique de Marseille durant ce Mondial russe.

"On se voyait même plus entre nous, c’était un truc de dingue !"

Adil Rami, Kylian Mbappé, Hugo Lloris et le staff des Bleus sont en effet revenus sur l'épisode dit "de l'extincteur". En pleine nuit et juste après la victoire en huitièmes de finale face à l'Argentine, Adil Rami a en effet accueilli ses partenaires venus le réveiller... à coups d'extincteur. "On se voyait même plus entre nous, c’était un truc de dingue ! Il y a l’alarme qui se met à sonner, tout le monde se met à courir dans la fumée, il y en avait qui se tamponnaient entre eux !" poursuit l’ambianceur de l’équipe. "Je vois de la fumée partout venant de la chambre d’Adil, mais c’était pas les mêmes extincteurs qu’en France, c’est toxique là-bas ! (…) Il y a eu la police, les pompiers, je ne sais pas combien de voitures, ils se sont dits : 'On a perdu la France'" raconte Kylian Mbappé. Didier Deschamps a ensuite expliqué avoir hésité à engueuler voire sanctionner les joueurs responsables, mais s'en était finalement abstenu. Pour le succès que l'on connaît pas la suite.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people