TV

24H Pujadas : gros accrochage entre un survivant du Bataclan et un journaliste (vidéo)

24H Pujadas : gros accrochage entre un survivant du Bataclan et un journaliste (vidéo)

Mardi soir dans "24H Pujadas" sur LCI, un journaliste et un syndicaliste se sont accrochés sur le statut des cheminots. Jusqu'à ce que ce dernier révèle qu'il a survécu à la prise d'otages du Bataclan. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Le journaliste et éditorialiste François de Closets en a perdu son latin. Alors qu'il était invité sur le plateau de "24H Pujadas" sur LCI pour débattre sur le statut des cheminots (qu'Edouard Philippe a annoncé vouloir supprimer), il s'est soudainement frotté à un os. Le syndicaliste cheminot Bruno Poncet lui expliquait qu'un cheminot avec de l'ancienneté était plus à même de détecter et corriger le problème sur les rails. Une privatisation entraînerait une baisse de la qualité du service selon lui, et augmenterait le risque d'accidents. François de Closets lui a alors lancé qu'il considérait cela comme "une prise d'otages". La réponse a été cinglante : “N'employez jamais le mot de preneur d'otage. Vous ne savez pas ce que c'est. Moi, j'ai été pris en otage pendant une heure et demie, je peux vous garantir que ça n'a rien à voir avec le fait d'être bondé dans une voiture de voyageurs quand il y a une grève”. Et de préciser : “Moi, j'ai été au Bataclan. Donc moi, aujourd'hui, les discussions de preneurs d'otage et de terroristes, je sais ce que c'est. Alors, autour de cette table, on parle du statut de cheminot, je trouve que c'est un peu déplacé.”

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people