TV

12 000 personnes rassemblées au Puy du Fou : les images font polémique (Vidéo)

12 000 personnes rassemblées au Puy du Fou : les images font polémique (Vidéo)

Vendredi 24 juillet, le Puy du Fou a accueilli 12 000 personnes. Des images de tribunes pleines ont circulé tout le week-end et ont provoqué un tollé. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Alors que le coronavirus fait un retour en flèche sur le territoire, certaines images peuvent laisser perplexe. Ce week-end, c'est celles de la foule présente au Puy du Fou qui ont suscité l'indignation des téléspectateurs et des internautes. Vendredi soir, le parc à thèmes faisait le plein pour son spectacle Cinéscnénie. Problème, les tribunes ont accueilli 12 000 personnes alors que par un décret officiel, la jauge maximale pour tout événement en plein air est de 5 000 personnes. Tant que l'épidémie n'est pas jugulée, les grands rassemblements sont interdits, au moins jusqu'au 31 août 2020. Dans les tribunes du Puy du Fou, tout le monde portait le masque, condition obligatoire pour y accéder. Leur température a été prise à l'entrée et du gel hydroalcoolique distribué. Pour respecter la jauge des 5 000 personnes, les tribunes avaient été scindées en trois parties séparées par du plexiglas. Pas suffisant.

Un dispositif revu à la baisse

Le parc d'attraction a dû revoir sa copie devant le tollé provoqué. Le Puy du Fou a rectifié le tir dans une série de tweets publiés ce week-end. "En concertation permanente avec l'Etat, le Puy du Fou a ouvert la Cinéscénie en 3 tribunes dans le respect du protocole sanitaire visant à garantir la sécurité de ses spectateurs. Ce dispositif semble susciter des inquiétudes qui pourraient nuire à la sérénité de nos futurs spectateurs. En conséquence, la Cinéscénie n'accueillera pas plus de 5 000 spectateurs dès sa prochaine représentation. Le Puy du Fou prendra contact prochainement avec tous les visiteurs ayant des billets pour les séances à venir de la Cinéscénie afin de leur donner toutes les informations relatives à leur réservation", peut-on lire. Suffisant pour faire oublier un tel écart ? Pas sûr pour les organisateurs de festival et les clubs de football qui eux, respectent les règles...

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people