TV

A 100 ans, Hélène milite pour l'euthanasie en faisant une grève de la faim (Vidéo)

A 100 ans, Hélène milite pour l'euthanasie en faisant une grève de la faim (Vidéo)

Hélène Wuillemin vient d'avoir 100 ans mais son corps la fait beaucoup souffrir. Elle demande à mourir dignement et à être euthanasiée. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

A Laxou, près de Nancy, Hélène Wuillemin vit seule dans son petit appartement. Les équipes du JT de M6 du 12.45 sont allés à sa rencontre. Car Hélène milite pour l'euthanasie. Elle a encore toute sa tête mais souffre énormément et souhaiterait mourir. Or, la loi ne le permet pas. L'ancienne institutrice sait ce qu'elle veut et elle le fait savoir. "J'envie les personnes qui se sont endormies tout ça. J'attends que la mort vienne", explique Hélène. Depuis plusieurs mois, elle a multiplié les requêtes pour être euthanasiée en Belgique ou en Suisse. La centenaire a fait ses demandes sur Internet, toute seule. Demandes qui pour l'instant, ont toutes été refusées car elle n'est pas malade.

"J'ai peur de m'ouvrir les veines"

Pour essayer de se faire entendre, la veuve s'est mise en grève de la faim. "J'ai peur de m'ouvrir les veines. Le sang ça me fait peur. J'ai réfléchi et je me suis dit le plus simple, c'est d'arrêter de manger", relate Hélène assise dans son fauteuil. La vieille dame espère que son combat va relancer le débat autour de l'euthanasie en France.

En effet, en France l'euthanasie est interdite. Seuls quatre pays l'autorisent dans le monde : la Colombie, les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg. En France, la loi Leonetti-Claeys votée le 2 février 2016 permet à toute personne d'avoir une fin de vie apaisée. Concrètement, les professionnels de santé doivent se référer aux dernières volontés de la personne notamment en ce qui concerne l'acharnement thérapeutique à condition que cette dernière ait mis tout cela par écrit.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people