Télé-réalité

Stéphane Rotenberg se confie sur La Taupe : "C'est exaltant de commencer un truc nouveau"

M6 s'apprête à lancer La Taupe, sa nouvelle émission. C'est Stéphane Rotenberg qui sera aux commandes de ce programme que la chaîne présente comme "la plus enquête de la télévision". L'animateur a fait part de son enthousiasme lors d'une interview pour TV Mag.

Le 1er juillet, M6 lancera sa toute nouvelle émission intitulée La Taupe. Présenté comme "la plus grande enquête de la télévision", le programme sera animé par Stéphane Rotenberg. Le principe est relativement simple : des candidats doivent relever des défis en collaborant mais l'un d'entre eux joue un double jeu, la fameuse taupe.

Dans la bande-annonce de la nouvelle émission de M6, Stéphane Rotenberg explique : "10 candidats vont se lancer dans la plus grande enquête jamais vue à la télévision. Ensemble, ils vont devoir réussir des missions physiques ou stratégiques pour gagner de l'argent. Mais parmi eux, quelqu'un à accepter de jouer un double jeu et de devenir la taupe. Son objectif : faire échouer les autres, sans jamais se faire démasquer. Est-ce un homme ? Est-ce une femme ?" L'animateur nous promet ensuite "vous allez vivre une aventure incroyable et vous poser une seule question : Qui est la taupe ?"

"C'est exaltant de commencer un truc nouveau"

En pleine promotion de La Taupe, Stéphane Rotenberg a accordé une interview à nos confrères de TV Mag. Il a ainsi notamment expliqué qu'il ne connaissait pas lui-même l'identité du candidat qui joue un double jeu. Pour celui qui a présenté pendant des années Pékin Express, animer cette nouvelle émission serait presque des vacances ! Mais l'animateur a tout de même dû s'adapter :

"Trouver un ton différent, jouer sur l'ambiguïté et non l'urgence. Dans Pékin Express, l'objectif était de gagner! Là, c'est de trouver une taupe! Avant je courais avec les candidats, j'étais rouge et ruisselant ! Pour ce jeu, je dois forcer ma nature, rester en retrait, ralentir le rythme. C'est une posture. Sans malveillance, j'attise les braises" a-t-il déclaré avant d'ajouter : "Je n'aurais pas arrêté [Pékin Express] de moi-même, mais c'est exaltant de commencer un truc nouveau. Ça fait drôle de rester dans le même hôtel. Avant, c'était le train qui ne s'arrête jamais."

Réagissez à l'actu people