Télé-réalité

Loana : Argent, alcool, violences, drogue…Ses terribles confidences ! (Vidéo)

Loana : Argent, alcool, violences, drogue…Ses terribles confidences ! (Vidéo)

Depuis quelques temps, Loana semble aller mieux. En effet, l’ex-star de "Loft Story" viendra en guest participer à la huitième saison des "Anges de la télé-réalité" sur "NRJ 12". Mais avant cela, celle qui a aujourd’hui 38 ans a accordé une longue interview à "Gala", dans laquelle elle revient notamment sur son rapport à l’alcool, sa situation financière et également sa prise de poids. Nous vous proposons de vous en dire plus sur notre site Non Stop Zapping.

Loana en a-t-elle fini avec ses vieux démons ? C’est en tout cas ce qu’elle laisse entendre depuis quelques temps. Révélée en 2001 à la suite de sa participation à "Loft Story" sur "M6", l’ancienne bimbo a accordé une très longue interview à "Gala" dans laquelle elle évoque sa fille Mindy, mais aussi sa situation financière. "J’ai de quoi vivre sans travailler. Je sais ce que c’est de ne pas avoir de quoi manger à sa faim, et ça, plus jamais. Mon faux agent immobilier m’a certes vidé des comptes bancaires, mais j’ai toujours gardé de l’argent de côté et j’ai vendu mon appartement de 80m2 à Paris. Même dans mes pires moments, je me suis dit qu’il fallait faire attention, que l’argent se perdait trop facilement et se gagnait trop difficilement".

"Je buvais une bouteille de whisky par jour"

Puis, Loana est revenue sur son rapport à l’alcool. "L’an passé, je buvais une bouteille de whisky par jour. Sans m’en rendre compte, j’étais deve­nue alcoo­lique. Un matin, je me suis vue avec mon verre à la main, mes 30 kilos de plus et je me suis demandé si c’était vrai­ment comme ça que je voulais finir ma vie. Alors j’ai commencé par l’alcool. Je suis partie un mois en cure de désintoxication. J’ai arrêté comme ça". Enfin, elle a expliqué avoir fait une mauvaise rencontre qui aurait pu lui être fatale. "Je suis tombée amou­reuse d’un homme qui me disait ce que j’avais envie d’en­tendre (…) C’était un grand manipulateur, quelqu’un de plus fort que moi. Il m’a dit que si je l’aimais vraiment, je devais prendre de la coke avec lui, pour vrai­ment parta­ger ce qu’il ressentait. Alors je l’ai fait. De plus en plus souvent. Je suis vite devenue accro. Parfois il m’enfermait dans l’ap­par­te­ment, Il créait le manque (…) Je suis deve­nue folle. Il vidait mes comptes bancaires aussi. Et puis un jour, il est devenu violent, il m’a regardé droit dans les yeux en disant : 'Ce soir, tu vas y passer !'. Par miracle, j’ai réussi à lui échapper".

 

Réagissez à l'actu people