Télé-réalité

Les Marseillais South America : Paga plonge ses mains dans le décolleté de Jessica (Vidéo)

Les Marseillais South America : Paga plonge ses mains dans le décolleté de Jessica (Vidéo)

Vendredi dernier, dans l'épisode 6 des "Marseillais South America" diffusé sur W9, Paga s'est amusé à faire peur à Jessica Thivenin. En effet, le jeune homme n'a pas hésité à lui mettre un énorme papillon dans son décolleté. En pleine crise de panique, la jeune femme lui a demandé de l'enlever. Et le chéri d'Adixia ne s'est pas fait prier pour s'exécuter, profitant bien de lui mettre la main un peu partout sur sa poitrine. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le 27 février dernier, quelques jours après l'organisation de la conférence de presse à Paris, W9 donnait le coup d'envoi des "Marseillais South America". Au casting, les téléspectateurs ont retrouvé les anciens candidats emblématiques du programme, de Julien Tanti à Kévin en passant par Carla ou encore Montaine. Ils ont également fait la connaissance de cinq petits nouveaux prêts à s'intégrer dans la bande : Liam, Manon, Jessy, Matthieu et Xavier. Si pour le moment, Jessy et Kévin se sont rapprochés sans pour autant concrétiser, Julien Tanti n'a pas caché son attirance pour Liam. Quant à Jessica Thivenin, la jeune femme a laissé son petit ami Nikola en France. L'occasion pour elle de passer un peu plus de temps avec sa meilleure amie, Stéphanie.

"J'envoie les mains !"

Si Paga n'a pas caché son attirance pour Manon dès le tout premier épisode des "Marseillais South America", le DJ a fait une mauvaise blague à Jessica. En effet, dans l'épisode inédit diffusé vendredi dernier, il n'a pas hésité à lui glisser - à son insu - un énorme papillon dans son décolleté. Terrifiée, la jeune femme a hurlé dans toute la villa, suppliant le petit ami d'Adixia de lui enlever. Ce dernier s'est exécuté, n'hésitant pas à plonger sa main dans le body de la Marseillaise. "J'envoie les mains. Tant pis pour Adixia. J'envoie les mains. Je touche un peu les tétés", a-t-il lâché dans le confessionnal.

Par Clara Pouvil

Réagissez à l'actu people