Télé-réalité

La Villa des coeurs brisés 2 : Anaïs Camizuli et son plan diabolique pour piéger Martika ! (Vidéo)

La Villa des coeurs brisés 2 : Anaïs Camizuli et son plan diabolique pour piéger Martika ! (Vidéo)

Ce jeudi 2 février 2017, dans l'avant-dernier épisode de "La Villa des cœurs brisés 2", Anaïs Camizuli a voulu se venger de Martika. Pour mettre son plan à exécution, elle a demandé à Anthony de la filmer dans la piscine avec Tony, et ainsi faire croire à la jeune femme qu'il y a eu un rapprochement entre eux. Et sans surprise, l'actuelle chérie de Julien Guirado est tombée dans le panneau. Non Stop Zapping vous propose de revoir la séquence.

En novembre dernier, juste après la victoire de Julien dans "Secret Story 10", NT1 donnait le coup d'envoi de "La Villa des coeurs brisés 2". Au casting, les téléspectateurs ont pu retrouver des candidats emblématiques de télé-réalité tels que Vincent Queijo, Anaïs Camizuli ou encore Jazz, révélée dans la saison 4 de "Qui veut épouser mon fils" sur TF1. Aidés par Lucie la love coach, ils ont pu travailler sur leurs problématiques amoureuses à travers des coachings. Ainsi, si Vincent Queijo a tenté de moins regarder le physique chez une fille, Anaïs Camizuli a fait une croix définitive sur son ex-relation amoureuse. Quant à Jazz, elle a réglé sa peur de l'abandon.

"C'était un canular"

Cette édition 2017 a été marquée par l'arrivée de Martika, qui s'est attirée les foudres des candidats de l'aventure, à commencer par Anaïs Camizuli. Alors en couple avec Anthony, elle n'avait pas apprécié que l'ex-candidate du "Bachelor" se rapproche de lui, n'hésitant pas à la clasher. Et ce jeudi, dans l'épisode 54 de "La Villa des coeurs brisés 2", la Marseillaise a mis au point un "plan diabolique" contre Martika pour se venger. Avec une vidéo filmée par Anthony, elle lui a fait croire qu'elle s'était rapprochée de Tony, son amoureux. Et sans surprise, la supercherie a fonctionné, Martika n'hésitant pas à demander des comptes à son petit ami. Finalement, Anaïs Camizuli lui a révélé la blague, dans la bonne humeur générale.

Par Clara Pouvil

Réagissez à l'actu people