Télé-réalité

Koh-Lanta - Un ancien candidat balance : "La production m'a jeté un chèque de 30 000 € pour que je me taise"

Koh-Lanta - Un ancien candidat balance : "La production m'a jeté un chèque de 30 000 € pour que je me taise"

La société Adventure Line Production (Dropped, Koh-Lanta) enchaîne les polémiques. Un ancien candidat de Koh-Lanta, Raphaël a en effet décidé de révéler les manipulations de la production à son égard. Si ce n'est pas la première fois qu'il en parle, cette fois il en dit plus. Il dévoile notamment que la production lui aurait proposé une importante somme d'argent pour acheter son silence.

Décidément, rien ne va plus pour ALP Production. La société a déjà été dans la tourmente après le décès de Gérald Babin, candidat de Koh-Lanta en 2013, et le crash de deux hélicoptère sur le tournage de Dropped en Argentine. Mais, depuis quelques semaines, des candidats de Koh-Lanta se plaignent de manipulations de la part de la production.

Ainsi, il y a une dizaine de jours, Jessica, candidate de la saison actuellement en cours s'était plainte suite à la diffusion d'images la montrant nue sous la douche. La jeune femme était furieuse que la production n'ait pas respecté la promesse qui lui avait été faite. On se souvient également du récent coup de gueule de Marc, aventurier découvert lui aussi cette saison et qui avait décidé de spoiler les épisodes de l'émission sur sa page Facebook pour se venger de la production qui avait coupé au montage l'hommage qu'il avait rendu à son frère décédé.

Une autre candidate, Ella Gbezan qui était présente elle dans la saison 11, a décidé de sortir un livre. Son titre ? La face cachée de mon Koh-Lanta. "Nous devions cibler aves des torches une vasque pour l’enflammer. Un membre de notre équipe  y est presque parvenu mais la torche a rebondi sans l’allumer. Un de nos adversaire a fait la même chose et il y a eu de la fumée, apparemment sans, ou presque pas visible. Six mois plus tard, qu’est-ce qu’on découvre à la diffusion ? Abracadabra, de belle grosse flammes ! Apparemment, David Copperfield fait partie de l’équipe de production" balance-t-elle par exemple dans les pages de l'ouvrage.

"La production m'a jeté un chèque de 30 000 € pour que je me taise"

Mais ce n'est pas tout, un autre ancien candidat, et pas des moindres, a décidé de dévoiler les manipulations de la production de Koh-Lanta. En effet, Raphaël, l'aventurier qui avait marqué l'émission en 2004 est très en colère. Et, si ce n'est pas la première fois qu'il révèle des détails pas très glorieux, il a décidé d'en dire un peu plus sur le plateau de Star 24. Il revient ainsi sur le moment où la production l'a fait passer à côté de la victoire il y a 11 ans.

"Oui j'ai subi des manipulations par la production et pas par n'importe qui, par Christian Le Bozec (le chef de projet de Koh-Lanta, ndlr). Il m'a fait réveillé par une journaliste en douce le matin, de très, très, très bonne heure. J'ai été le voir dans un coin. [...] Il m'a dit 'Ecoute on a un gros problème, c'est trop flagrant que tu gagnes, on a peur de perdre de l'audimat [...] Il faut que tu gardes une candidate rouge' "

Face au refus de Raphaël, Christian Le Bozec aurait insisté en lui expliquant que c'était grâce à lui qu'il faisait partie des candidats et qu'il lui devait bien ça. "J'ai dit ouais d'accord", poursuit celui qui a toujours rêvé d'être un Robinson Crusoé, "Mais, il y a quand même 100 000 euros à la clé, c'est pas rien !" Le membre d'ALP lui fait alors remarquer que sur sa lettre de motivation pour participer à l'aventure, il avait noté qu'il n'était pas là pour l'argent mais "pour l'aventure".

Mais le candidat estime qu'il mérite la somme et ne veut pas y renoncer si facilement. Christian Le Bozec lui aurait alors fait une promesse : "Tu vas faire des publicités et tu reprendras les 100 000 euros du jeu sauf qu'on n'a pas envie de perdre de l'audimat." Mais ne voyant pas cette promesse respectée, l'homme est prêt à tout balancer sur le plateau d'une émission de Cauet.

Le chef de projet de Koh-Lanta aurait alors tenté d'acheter son silence comme l'explique Raphaël : "Monsieur Le Bozec arrive, et cet abruti-là me parle comme un chien. Il me dit 'C'est quoi ton prix ?' Je lui dit 'Ecoute il n'y a pas de prix, tu m'as dit qu'on faisait des publicités et puis voilà quoi' [...] Il me balance un chèque dans la gueule. J'ai pris le chèque et je lui ai re-balancé dans la gueule et il a failli prendre mon point." Le chèque en question aurait été d'un montant de 30 000€.

Par la suite, Raphaël s'en est également pris à Denis Brogniart qui aurait menti à son sujet. Des remarques déjà faites par l'aventurier dans sa vidéo "Raphael Aventure"

Réagissez à l'actu people