Télé-réalité

DALS 6 : Vincent Niclo dévoile ses complexes d'enfance

DALS 6 : Vincent Niclo dévoile ses complexes d'enfance

Très pudique sur sa vie privée, Vincent Niclo s'est tout de même dévoilé lors de son entraînement avec sa partenaire, Katrina Patchett, pour le troisième prime de Danse avec les stars qui était exceptionnellement diffusé ce vendredi sur TF1. Le chanteur ténor a ainsi réagi au thème de la semaine, les années 1980, en évoquant ses complexes d'enfance. Des confidences touchantes à retrouver dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Ce vendredi 6 novembre se tenait le troisième prime de Danse avec les stars. En effet, ce samedi aura lieu la cérémonie des NRJ Music Awards 2015, le prime du concours de danse de TF1 a donc dû être avancé d'un jour. Cela signifie que les candidats de l'émission ont eu un jour de moins pour apprendre leurs chorégraphies et se préparer pour le prime qui avait pour thème les années 1980. Sans surprise, c'est l'acteur Thierry Samitier, l'une des stars de la série Nos chers voisins sur TF1 qui a été éliminé après Djibril Cissé la semaine dernière.

En ce qui le concerne, le chanteur ténor Vincent Niclo a fait des progrès comme l'a souligné la nouvelle juré Fauve Hautot après sa performance sur un tango : "J'ai trouvé ça super ! Tu piétines encore mais tu es en vraie progression" a-t-elle ainsi déclaré enthousiaste. "Vous êtes bien plus dedans [...] Maintenant, je veux voir votre technique" lui a lancé Chris Marques. Ce dernier est souvent considéré comme le plus sévère du jury et donc le plus redouté, comme le confiait Vincent Niclo lui-même lors d'une interview accordée à nos confrères de Télé Loisirs : "Je pense qu'il attend beaucoup. Il est fixé sur la technique. Parfois, on trouve qu'il est dur mais je ne trouve pas, je trouve qu'il est juste."

"J'étais souvent celui qu'on montrait du doigt"

Chaque année, un prime de Danse avec les stars est consacré aux blessures, aux souffrances des candidats. Ainsi, lorsqu'elle avait participé au concours de TF1, Alizée s'était confiée sur son divorce avec Jérémy Chatelain, le père de sa fille. Tonya Kinzinger avait quant à elle évoqué sa fausse couche. Si ce moment n'est pas encore arrivé dans la sixième saison de Danse avec les stars, Vincent Niclo doit d'ores et déjà le redouté. En effet, le chanteur est très pudique, comme il le confiait au micro de Télé Loisirs "Je suis assez pudique dans mes convictions, mes idées, ma vie privée. Me livrer sur quelque chose qui a été difficile, je ne sais pas si j'ai envie de le faire à la télévision."

Pourtant, dans le sujet diffusé ce samedi avant sa prestation, les fans de Vincent Niclo ont pu découvrir des souvenirs pas vraiment très agréables de leur idôle. Celui qui a interprété la Bête dans la comédie musicale La Belle et la Bête a expliqué que les années 1980 n'évoquaient pas vraiment quelque chose de joyeux pour lui. "Je n'étais pas très bien dans ma peau. J'étais plus un boulet qu'autre chose" confie-t-il à sa partenaire Katrina Patchett avant d'ajouter "J'avais une coupe que je ne souhaite à personne. Ce n'est pas de ma faute hein, on ne pouvait pas trop aller chez le coiffeur et donc ma mère me coupait les cheveux. J'étais un peu rond, un peu bouboule, avec des cols roulés jusque-là donc... Après à l'école c'était une autre histoire parce que j'étais un petit peu... pas la tête de turque mais pas loin ! J'étais souvent celui qu'on montrait du doigt. Donc, ce n'est pas ma période préférée."

Réagissez à l'actu people