Sport

Zinédine Zidane prend la défense de son fils Luca, titularisé avec le Real Madrid (vidéo)

Zinédine Zidane prend la défense de son fils Luca, titularisé avec le Real Madrid (vidéo)

Dimanche 31 mars après le match entre le Real Madrid et Huesca (3-2), Zinédine Zidane s'est montré ferme en conférence de presse au sujet de la titularisation de son fils Luca dans les buts. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Zinédine Zidane n'est pas revenu pour qu'on le remette en question. L'entraîneur du Real Madrid, de retour dans le club de ses exploits (trois Ligue des champions consécutives ces trois dernières saisons) après un départ l'été dernier, l'a une nouvelle fois prouvé ce weekend. Le coach a fait largement tourner son effectif pour le match de Liga contre Huesca, alors que son équipe est éliminée de toutes les compétitions. Avec notamment un choix qui a beaucoup fait parler en conférence de presse : la titularisation de son fils Luca dans les buts, alors que le Real Madrid dispose de deux gardiens internationaux (Thibaut Courtois et Keylor Navas) dans son effectif. En conférence de presse après la victoire 3-2 et le but libérateur de Karim Benzema, Zinédine Zidane a haussé le ton.

"Pour lui, c'est un jour important"

"Quand je fais débuter Luca, je ne fais pas débuter mon fils mais un joueur de l'effectif du Real Madrid. Je le regarde comme un joueur de plus de cette équipe. Et c'est tout. Après quand on rentre à la maison on verra…" a notamment déclaré le champion du monde 98. "Pour lui, c'est un jour important. (…) Aujourd'hui il a la carrure pour pouvoir jouer. C'est le bon moment pour lui. Techniquement, c'est quelqu'un qui n'a pas peur. Ce qu'il fait, il le fait bien. Il a du caractère de la personnalité, c'est un bon gardien du Real Madrid. (…)Si il est là c'est qu'il le mérite" a-t-il ajouté au sujet de son fils. Il ne s'agissait en effet que du deuxième match de Luca avec les pros, après un premier essai lors d'un match sans enjeu contre Villareal la saison dernière... où il s'était illustré par une énorme bourde.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people