Sport

Zap sport du 6 décembre : Paris enchaîne un deuxième nul (vidéo)

Zap sport du 6 décembre : Paris enchaîne un deuxième nul (vidéo)

Lors de la 16e journée de Ligue 1, Paris a concédé le nul 1-1 sur la pelouse de Strasbourg, tandis que Marseille s'est incliné face à Nantes (3-2). Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Mercredi 5 décembre, lors de la 16ème journée de Ligue 1, le PSG  a signé son deuxième match nul consécutif, une première cette saison, face à Strasbourg. Ce sont d'abord les Alsaciens qui ont ouvert le score avec un penalty transformé par Kenny Lala, à la 41ème minute. Plus tard, Edinson Cavani signe l'égalisation, là encore sur un penalty. C'est le dixième but de l'attaquant du PSG cette saison en Ligue 1. À la fin de la soirée, le bilan est amer pour le club parisien. Pour Julian Draxler, l'heure est à la remise en question : "On n'a pas bien joué, deuxième match nul consécutif. Il faut s'améliorer au prochain match, la Ligue des champions c'est très important. J'espère qu'on va jouer mieux." Sur l'Équipe TV, Dominique Sévérac a quant à lui estimé que les joueurs étaient tout simplement fautifs : "C'est une équipe qui doit faire beaucoup mieux, il y a certes beaucoup de joueurs qui ne jouent jamais (…) Mais il y a quand même quelques internationaux comme Draxler, comme Rabiot, comme Areola, comme Cavani, des gens qui sont censés tirer les autres vers me haut (…) Pour moi c'est vraiment une question d'état d'esprit."

"La palme de la stupidité"

De son côté, Marseille s'est incliné à Nantes (3-2). Là encore, le bilan est amer. En conférence de presse, Rudi Garcia n'a pu contenir son agacement : "On peut dire ce qu'on veut, quand on perd on a toujours tort. Même si le contenu est bon, même s'il y avait plein de bonnes choses, même si on ne méritait pas de perdre, je pense qu'on est les rois de la stupidité ce soir, au vu des autres résultats. Mais avant de regarder les autres, faut regarder soi-même, et quand on n'est pas capable de gagner un match comme celui-là, je pense qu'on a bafoué les fondamentaux, et on n'est pas loin d'avoir la palme de la stupidité.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people