Sport

Zap sport du 5 juillet : Lancement du Tour de France ce samedi (vidéo)

Zap sport du 5 juillet : Lancement du Tour de France ce samedi (vidéo)

Toute l'actualité sport à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'est l'un des rendez-vous immanquables du sport français. Ce samedi 6 juillet marquera le coup d'envoi du Tour de France, à Bruxelles. Jeudi 4 juillet, les 22 équipes et les 176 coureurs ont été présentés, dont le tenant du titre, Geraint Thomas, mais aussi le numéro un mondial, Julian Alaphilippe. Ce dernier s'est d'ailleurs confié sur ses ambitions dans les colonnes de l'Équipe : "Je suis plus que satisfait de mon début de saison" a-t-il déclaré avant d'en dire davantage sur ses objectifs sur le Tour de France : "Je ne vais pas courir pour le général, mais j'ai la possibilité de jouer le Maillot Jaune en début de Tour, et c'est une possibilité à saisir. Les jambes décideront. La première semaine va déterminer comment je vais courir par la suite, le chrono par équipes va être important pour nous. C'est un effort que j'aime bien et le niveau de mes coéquipiers me donne beaucoup de confiance."

Kyrgios s'en prend à Nadal

En tennis maintenant, du côté de Wimbledon, c'est Rafael Nadal qui a su dompter l'explosif Nick Kyrgios (6-3, 3-6, 7-6, 7-6) à l'issue d'un match très tendu où l'Australien a une fois de plus fait parler de lui, tout en provocation. Le joueur a d'ailleurs par la suite reconnu qu'il avait délibérément visé Rafael Nadal : "Je l'ai visé ouais. Je voulais vraiment le viser en plein dans la poitrine. Pourquoi je m'excuserais ? Combien a-t-il gagné de Grands Chelems, combien d'argent a-t-il sur son compte ? Je pense qu'il peut prendre une balle dans la poitrine. Je ne vais pas m'excuser auprès de lui." Quant à Rafael Nadal, il a préféré ne pas répondre aux attaques de son adversaire, déplorant cependant la dangerosité de son acte : "Quand il frappe la balle comme ça, c’est dangereux. Pas que pour moi, c’est dangereux pour un juge de ligne, pour la foule. Je suis aussi un professionnel : je sais que quand tu frappes ce genre de balle, elle peut aller n’importe où"

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people