Sport

Zap sport du 30 avril - Ligue 2 : Lorient et Auxerre dos à dos (vidéo)

Zap sport du 30 avril - Ligue 2 : Lorient et Auxerre dos à dos (vidéo)

Toute l'actu sport à retrouver sur Non Stop Zapping.

On commence du côté de la Ligue 2. Lundi 29 avril, le FC Lorient a été tenu en échec à domicile par l'AJ Auxerre, en clôture de la 35e journée. Le scénario qu'il ne fallait pas pour les Merlus, qui auraient dû s'imposer pour espérer se rapprocher de la troisième place de Ligue 2. Malgré une jolie ouverture de score du FC Lorient grâce à un superbe but de Kenji Van-Boto, l'AJ Auxerre a su égaliser (2-2). Une prestation commentée par Jimmy Cabot, l'attaquant du FC Lorient, amer à l'issue de la rencontre : "On a eu un sursaut d'orgueil en deuxième mi-temps déjà, c'était la moindre des choses vu notre première mi-temps. Et puis après, ils mettent un but. Ils marquent encore sur une erreur de notre part, on leur donne. Et nous on a essayé de pousser mais on n'a pas pris l'avantage. C'est comme ça." Pour Mickael Tacalfred, le défenseur de l'AJ Auxerre, le bilan est tout autant amer : "On a un peu de déception parce qu'on menait au score. C'est dommage, on est un peu mal rentrés dans cette deuxième mi-temps, ce qui a permis à Lorient de marquer deux buts, mais bon on a su revenir pour égaliser, donc c'est positif quand même."

Thomas Tuchel "triste"

Du côté du PSG maintenant, l'heure est au bilan après la lourde défaite face à Rennes, samedi 27 avril en Coupe de France. Déjà, l'élimination en huitième de finale de Ligue des Champions avait mis les morals en berne. Pour Thomas Tuchel, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, difficile encore de se remettre de cette difficile saison : "Je suis triste, parce que je toujours gagner. Et nous sommes dans un club qui est habitué à gagner" a-t-il commenté, amer, en conférence de presse. Pour Thomas Tuchel, l'ordre est à faire dans le moral des troupes essentiellement : "Pour moi, il y a des joueurs qui aiment gagner, et il y a des joueurs qui détestent perdre. Parce que tout le monde aime gagner, mais seulement quelques joueurs détestent perdre. Et on a besoin de plus de joueurs qui détestent perdre." Voilà qui a le mérite d'être clair.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people