Sport

Zap sport du 25 février : Monaco et Rony Lopes sont de retour (vidéo)

Zap sport du 25 février : Monaco et Rony Lopes sont de retour (vidéo)

Au programme du zap sport de ce lundi 25 février : Monaco et Rony Lopes de retour avec une victoire face à Lyon. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

L'AS Monaco reprend des couleurs. Dimanche 24 février, en clôture de la 26e journée de Ligue 1, le club monégasque s'est imposé au stade Louis-II face à l'Olympique Lyonnais, 2-0, notamment grâce à Gelson Martins et Rony Lopes. Une victoire qui fait du bien et qui remonte le moral des troupes : "Aujourd'hui on est épanouis, on fait des efforts ensemble. On a un objectif commun, tout se passe bien. Etape par étape, on avance, et on voit que l'équipe prend du plaisir, c'est le plus important" a estimé Djibril Sidibé à l'issue de la rencontre. Du côté de Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'AS Monaco, le bilan est réjouissant mais mieux vaut rester prudent : "Bien sûr que je suis content, mais le serai davantage quand j'arriverai à l'objectif pour lequel je suis venu dans le club. Je sais que c'était un match important, je suis content pour cela, mais c'est seulement ça. Tous les jours sont importants pour nous sortir de cette situation (…) Rien n'est fait."

Un accrochage lunaire

Du côté de la finale de la League Cup, remportée par Manchester Cirty face à Chelsea aux tirs aux buts a été marquée par un accrochage entre Maurizio Sarri et Kepa. En fin de prolongation, l'entraîneur de Chelsea a voulu faire rentrer son remplaçant Willy Caballero, mais ce n'était pas au goût du jeune gardien  qui a tout simplement fait l'autruche, refusant de sortir du terrain. La scène, surréaliste, a provoqué la colère de Maurizio Sarri. Plus tard, Kepa Arrizabalaga s'est expliqué dans un long message posté sur Twitter : "À aucun moment je n'ai eu l'intention de désobéir à mon entraîneur ou de contester ses décisions. Je pense que c'est un immense malentendu dans un moment chaud de cette finale. Le coach pensait que je n'étais pas en état de jouer et j'ai voulu lui expliquer que je me sentais bien et que je voulais continuer à aider l'équipe (…) J'ai beaucoup de respect pour mon entraîneur et je respecte son autorité."

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people